France : la réforme du bonus écologique pourrait affecter l’industrie automobile marocaine

13 mai 2023 - 07h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Le président français Emmanuel Macron engage la réforme du bonus écologique pour les voitures électriques, laquelle favorisera l’industrie automobile européenne mais pourrait avoir un impact négatif sur le Maroc, où plusieurs modèles sont fabriqués.

Le bonus écologique en France qui « est censé soutenir les acheteurs de véhicules électriques en leur donnant un petit coup de pouce financier » profite à des véhicules conçus hors du territoire européen, fait savoir Frandroid. Fort de ce constat, le président Emmanuel Macron a, lors d’une allocution visant à dévoiler sa stratégie pour « stimuler » la « réindustrialisation » du pays, annoncé une modification du bonus écologique. Son ambition, c’est de faire de la France « le premier pays européen à réviser les critères d’octroi du bonus automobile dans le cadre du projet de loi, afin de mieux intégrer l’empreinte carbone liée à la production du véhicule et pour que l’aide publique soit spécifiquement orientée vers ces objectifs. ». Ces critères d’attribution de ce bonus écologique réformé seront définis d’« ici la fin de l’année », a précisé le président français.

À lire : L’équipementier automobile américain CVG s’installe au Maroc


En d’autres termes, il est question de « prendre en compte l’empreinte carbone » de la production des véhicules et de favoriser les véhicules fabriqués en Europe. « Les constructeurs devront donc justifier qu’ils respectent ces critères écologiques requis pour pouvoir bénéficier du bonus écologique », a ajouté Emmanuel Macron. Cette mesure qui pourrait inciter les constructeurs internationaux à construire des usines en Europe pourrait mettre à mal l’industrie automobile marocaine. Les constructeurs présents au Maroc pourraient quitter le royaume pour la France.

À lire :Le Maroc menace le secteur automobile espagnol

Avec cette réforme, la France marche dans le sillage des États-Unis pas qui ont adopté en août 2022 l’Inflation Reduction Act (IRA), un paquet de mesures protectionnistes pour le climat.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Automobile - Industrie - Emmanuel Macron

Aller plus loin

Industries automobiles : le Maroc veut séduire les investisseurs sud-coréens

Pour discuter des opportunités d’investissements coréens au Maroc, l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) a organisé la semaine...

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même...

Le Maroc menace le secteur automobile espagnol

Le Maroc s’impose comme un concurrent majeur de l’industrie automobile espagnole et particulièrement celle d’Aragon où le secteur, devenu le fer de lance de l’économie...

L’automobile, pilier des exportations marocaines

Le secteur automobile continue de booster les exportations marocaines, avec des ventes atteignant déjà 57 milliards de dirhams lors des cinq premiers mois de cette année.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Coup de frein à la voiture électrique, voici pourquoi

Le ministère marocain de l’Agriculture a décidé de surseoir à son projet d’acquisition de véhicules électriques en raison de l’insuffisance de bornes de recharge dans le royaume.

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même période de 2022.

Au Maroc, les voitures de luxe ne connaissent pas la crise

Les ventes de voitures neuves de luxe au Maroc ont enregistré une hausse de 15 % l’année dernière, malgré l’impact du marché par une baisse de la demande due à l’inflation, à l’augmentation des coûts de financement et à la hausse des prix de...

La nouvelle Porsche 911 Dakar testée au Maroc

Le tout nouveau bijou de Porsche, la 911 Dakar, a été testé au Maroc. Le véhicule, aux allures d’un tout-terrain, sera dévoilé au Salon de l’auto de Los Angeles le 16 novembre.

Maroc : Une année record pour l’industrie automobile

L’année 2023 a été exceptionnelle pour l’industrie automobile au Maroc, affichant une hausse des ventes de 30,5 % et atteignant 116,38 milliards de dirhams à fin octobre.

Maroc : les exportations automobiles dépassent les 100 MMDH à fin novembre

Les exportations marocaines dans le secteur automobile ont généré au terme des onze premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 100,37 milliards de dirhams, en augmentation de 35% par rapport à la même période de 2021.

Combien coûte la Lamborghini Urus du rappeur marocain Morad ?

Le rappeur marocain Morad a été récemment aperçu dans les rues du Maroc à bord d’une Lamborghini Urus, une SUV de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Un avion « made in Morocco » d’ici 2030

Le Maroc affiche de grandes ambitions concernant le secteur de l’industrie aéronautique. Il compte fabriquer son propre avion.