Maroc : fugue collective à l’hôpital psychiatrique d’Inzegane

23 février 2022 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Au total, 14 patients — certains sont particulièrement dangereux — se sont échappés de l’hôpital psychiatrique d’Inzegane dans la région d’Agadir. L’un des fugueurs a été arrêté, tandis que les 13 autres sont toujours activement recherchés.

Les faits se sont déroulés à la fin de la semaine dernière en l’absence des responsables de l’hôpital psychiatrique d’Inzegane, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. La fugue de ces 14 patients — certains considérés comme dangereux et représenteraient une menace pour l’ordre public — a mobilisé autorités locales et services de la gendarmerie royale. L’un des patients fugueurs, qui aurait de graves antécédents a été arrêté par les gendarmes. Quant aux 13 autres patients, ils sont toujours activement recherchés.

À lire : À Casablanca, un malade mental met le feu à plusieurs voitures

Selon les explications du directeur de l’établissement psychiatrique, les patients auraient profité des travaux de restauration et de rénovation entrepris sur place pour organiser cette fugue collective. Cette fugue s’explique également par la pression que subirait le personnel de l’hôpital : des conditions de travail difficiles, une surpopulation au sein de l’établissement et l’arrivée de plusieurs « malades graves », a-t-il ajouté. Des justifications qui ne convainquent guère des syndicalistes et acteurs associatifs qui pointent la négligence des responsables de l’établissement.

Sujets associés : Agadir - Santé - Arrestation

Aller plus loin

À Casablanca, un malade mental met le feu à plusieurs voitures

Un individu souffrant de troubles psychiques a mis le feu, dans la nuit de vendredi 7 à samedi 8 janvier, à 12 voitures dans le quartier « Jamila 4 » à Casablanca, avant d’être...

Marrakech : évasion inquiétante de pensionnaires d’un asile psychiatrique

L’hôpital psychiatrique Ibn Nafis de Marrakech a enregistré lundi l’évasion de cinq patients parmi lesquels trois détenus de droit commun condamnés pour meurtre avec préméditation.

Casablanca : un « malade mental » arrêté pour le meurtre d’une fillette

Un homme présentant visiblement des signes de troubles mentaux a été arrêté par la police à Casablanca. Âgé d’une quarantaine d’années, il est soupçonné d’avoir tué à l’aide...

Marrakech : le personnel d’un hôpital attaqué au sabre

Le personnel soignant d’un centre de vaccination pour nourrissons de Marrakech a été agressé par une bande criminelle armée de sabres. Plusieurs professionnels ont été blessés à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Maroc : pas d’augmentation des prix des consultations médicales

Les tarifs des consultations médicales au Maroc n’ont subi aucune augmentation. L’information a été démentie par un syndicat, assurant qu’aucun accord n’a été signé entre les médecins du secteur privé et le gouvernement sur ces prix.

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.