Gaz naturel : le Maroc assure son approvisionnement

17 avril 2022 - 07h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Pour faire face à la crise énergétique en cours, le Maroc veut sécuriser son approvisionnement en gaz naturel en entrant sur le marché international. Plusieurs options issues des appels d’offre sont actuellement à l’étude en vue des premières livraisons qui devraient intervenir dans les prochains jours.

S’exprimant lors d’une conférence de presse tenue vendredi, la ministre de la Transition énergétique, Leila Benali, a évoqué l’évolution du projet de fourniture de gaz naturel au Maroc, précisant que la décision d’entrer sur le marché international donne accès à une large offre de fournisseurs.

À l’en croire, des consultations ont été menées et des dizaines d’offres ont été reçues. Elles sont actuellement examinées par un comité spécial qui aboutira à la signature de contrats à moyen et à long terme, pour le redémarrage des centrales de Tahaddart et de Beni Mathar.

A lire : L’importation du gaz par le Maroc via le GME se précise

Concernant le transit du gaz naturel, la ministre a indiqué que cette question a été résolue après des consultations avec l’Espagne, la France et le Portugal pour exploiter leurs infrastructures afin de livrer le Maroc, notant que le gazoduc Maghreb-Europe suspendu par l’Algérie sera exploité à cette fin.

Toutefois, Benali n’a pas révélé le volume de gaz naturel dont le Maroc s’apprête à recevoir ni le prix ni même le pays d’importation.

Sujets associés : Gaz - Leila Benali

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Gaz naturel : l’Espagne rassure le Maroc

L’Espagne garantie au Maroc son approvisionnement en gaz naturel malgré la forte demande liée à la conjoncture internationale et à l’approche de...

Maroc : la construction de l’usine flottante de gaz liquéfié sera confiée à un groupe chinois

Le géant chinois du BTP, China Communications Construction Co (CCCC), est en passe d’être sélectionné pour réaliser les travaux de construction d’une unité flottante de...

Gaz naturel : le principal fournisseur du Maroc sera bientôt connu

Après plusieurs semaines d’étude et de négociations, le Maroc s’apprête à signer son tout premier accord d’importation de gaz naturel avec un...

Le Maroc va pouvoir (enfin) importer du gaz depuis l’Espagne

Le Maroc et l’Espagne sont finalement parvenus à un accord pour permettre au royaume d’importer du gaz via le gazoduc Maghreb-Europe (GME).

Nous vous recommandons

Gaz

Après la fin du GME, l’Espagne réduit sa dépendance vis-à-vis du gaz algérien

L’Espagne pourrait se passer de l’Algérie qui est passée de premier fournisseur de gaz à la péninsule ibérique à deuxième fournisseur. Elle est supplantée par les États-Unis, après la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc. Madrid réduit...

Un pas de plus est franchi dans la réalisation Gazoduc Nigeria-Maroc

Le Maroc et le Nigeria s’activent pour la réalisation du projet de gazoduc onshore et offshore. Les deux parties ont signé plusieurs conventions de financement pour la réalisation des études d’ingénierie et de conception...

Gazoduc : l’Algérie n’a pas rassuré l’Espagne sur son renouvellement

José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, affirme que l’Algérie ne l’a pas rassuré du renouvellement du contrat sur le gazoduc Maghreb-Europe lors de sa visite officielle en Algerie fin septembre...

Gazoduc algérien : l’Espagne craint de graves conséquences sur le Maroc

L’Espagne est préoccupée par l’intention de l’Algérie de renoncer au gazoduc qui l’alimente depuis vingt ans via le Maroc. Bien plus, la péninsule ibérique redoute l’énorme perte que subiraient les trois pays si le gazoduc Maghreb-Europe n’est pas renouvelé...

L’Algérie « punit » l’Espagne

En réaction au changement de l’Espagne sur le Sahara, l’Algérie entend mener contre cette dernière des actions “énergiques” et “multiformes”.

Leila Benali

Maroc : le stock de sécurité de gasoil dans le rouge

Le stock national de sécurité de gasoil ne couvrait que 26 jours de besoins de consommation au 11 avril, soit moins de la moitié de la période requise de 60 jours, a déclaré la ministre de l’Énergie Leila...

Maroc : des ministres veulent se débarrasser de leurs secrétaires généraux

Bon nombre de ministres cherchent à se passer des services des secrétaires généraux de leurs départements nommés sous les précédents gouvernements islamistes. Après les avoir mis à l’écart, ils attendent le feu vert du chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, pour...

Prix du carburant au Maroc : les responsables sommés de s’expliquer au parlement

Sur demande de certains partis politiques de l’opposition, les responsables des secteurs des énergies, des hydrocarbures et de l’électricité ont été convoqués à la chambre des représentants ce lundi 04 avril 2022 à 11h pour une séance de travail sur la flambée...

Gaz naturel : le principal fournisseur du Maroc sera bientôt connu

Après plusieurs semaines d’étude et de négociations, le Maroc s’apprête à signer son tout premier accord d’importation de gaz naturel avec un fournisseur.

Maroc : vers la dynamisation de l’industrie des hydrocarbures

Face à la crise du carburant, le Maroc va investir 3 milliards de dirhams dans de nouveaux projets devant augmenter la capacité de stockage des hydrocarbures et ainsi moins dépendre du marché international.