Recherche

Construction imminente d’un gazoduc à Tanger et Casablanca

© Copyright : DR

20 mai 2021 - 14h20 - Economie - Par: G.A

L’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) vient de lancer un avis d’appel d’offres pour le recrutement d’un cabinet qui se chargera des études précédant la mise en place du nouveau gazoduc de 300 kilomètres reliant Tanger à Casablanca. Il s’agit des études topographiques et parcellaires.

Les prestations demandées dans le cadre de ce marché se feront en deux phases réparties sur deux zones. La première phase couvrira la zone entre la région Tanger-Tétouan-Al-Hoceima et celle de Rabat-Salé-Kénitra (100 kilomètres). La deuxième phase concerne, quant à elle, la zone entre la région de Rabat-Salé-Kénitra et la région Casablanca-Settat (200 kilomètres).

L’ONHYM a souligné que pour chacune des deux phases, le cabinet désigné devra choisir le tracé optimal de la zone concernée, le levé topographique par drone et dresser une étude parcellaire détaillée. C’est sur la base de ces critères que le prestataire sera désigné. Le délai d’exécution de cette étude est fixé à 6 mois (deux mois pour la phase 1 et quatre mois pour la phase 2).

Mots clés: Casablanca , Tanger , Office National des Hydrocarbures et des Mines (Onhym) , Gaz

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact