Les détails du centre de stockage et de recyclage d’avions à Oujda

1er mai 2021 - 16h40 - Economie - Ecrit par : J.D

Le projet d’implantation au Maroc d’un centre de stockage et de recyclage d’avions entre dans sa phase active. Un appel d’offres international vient d’être lancé à cet effet par l’Office national des aéroports (ONDA).

L’appel portant sur 10 ans renouvelables concerne la conception, la construction, le financement et l’exploitation de ce centre prévu pour occuper en définitive 54 hectares à proximité de l’aéroport d’Oujda Angad. Les soumissions seront ouvertes le mardi 8 juin 2021, lit-on dans le dossier publié sur le site internet de l’Office.

Les dispositions d’un contrat prévoient à la charge de l’adjudicataire, en plus de la caution fixée à 250 000 dirhams, le versement, durant toute la période de l’occupation, d’une redevance domaniale annuelle calculée sur la base du taux domanial par hectare, tel qu’issu de son offre financière, sans qu’il soit inférieur à 105 000 DH HT par hectare occupé par an.

L’adjudicataire disposera de 16 mois maximum pour aménager en premier 10 hectares sur le site. Il dispose par ailleurs d’un an maximum pour démarrer l’activité de stockage des avions dans un délai maximal de six mois après l’achèvement des travaux prévus dans la phase initiale.

Quant à la 3ᵉ phase d’une durée d’un an maximum consiste en la réalisation de l’infrastructure industrielle du projet et le démarrage de l’activité de déconstruction et de recyclage d’avions et éléments d’avions dans un délai ne dépassant pas douze mois.

D’après le cahier des charges relatif à cet appel d’offres, le futur titulaire du contrat pourra exporter ou déconstruire ou même recycler les avions stockés au-delà de deux ans à condition que le propriétaire s’acquitte d’une pénalité de 5000 DH par jour additionnel en stockage

Sujets associés : Office national des aéroports (ONDA) - Aéronautique - Industrie - Ministère de l’Equipement et du Transport - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies - Aéroport Oujda Angads

Aller plus loin

Une entreprise américaine va créer 3000 emplois à Oujda

La zone d’accélération industrielle de la Technopole d’Oujda va accueillir bientôt une usine de câblage automobile. Les travaux de construction de cette unité industrielle ont...

Le Maroc veut créer un centre de recyclage des avions hors d’usage

L’Office national des aéroports du Maroc (ONDA) prévoit de se lancer dans la construction et l’exploitation d’un centre de stockage, de démontage et de recyclage des avions hors...

Aéronautique : Spirit Aerosystems à pas de géant sur le marché marocain

Objet de toutes les convoitises, le site bombardier Maroc est tombé dans le giron du groupe industriel américain Spirit Aerosystems qui veut en faire une belle opportunité pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

BTP : Le Maroc en mode « chantier permanent »

Le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) marocain est en plein essor. En 2024, l’investissement public dans ce domaine a connu une augmentation fulgurante de 56 % par rapport à l’année précédente, atteignant un montant de 64 milliards de...

Le Maroc crée un organe de contrôle de l’aviation militaire

Le Maroc a créé, au sein de l’état-major des Forces armées royales (FAR), la Direction de l’aéronautique militaire (DAM). Elle sera en charge entre autres de la formation du personnel des Forces royales air et des autorisations de vols militaires.

Le Maroc, un leader potentiel de l’industrie aéronautique, selon Forbes

Le secteur aéronautique marocain est en plein essor. Le royaume dispose d’importants atouts pour devenir une destination de choix pour les investisseurs dans ce domaine.

Maroc : un nouveau géant de la production de batteries ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, se dit persuadé que le Maroc peut devenir un producteur majeur de batteries lithium-ion.

Le Maroc va augmenter la capacité de plusieurs aéroports

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, l’Office national des aéroports (ONDA) a lancé plusieurs projets pour soutenir la croissance de l’activité des aéroports de Marrakech, d’Agadir et de Tanger. À terme, ces travaux...

Les aéroports marocains retrouvent leurs passagers

Les aéroports marocains ont enregistré plus de 12 millions de passagers durant les dix premiers mois de l’année, soit un taux de récupération de 79% par rapport à la même période en 2019, selon l’Office national des aéroports (ONDA).

L’aéroport de Marrakech retrouve peu à peu les chiffres d’avant Covid

Au premier semestre de l’année, le nombre de voyageurs ayant transité par l’aéroport de Marrakech s’est élevé à 1 764 080 passagers, selon les données de l’Office national des Aéroports (ONDA).

Le Maroc se dote d’un système moderne de gestion du trafic aérien

L’Office national des aéroports (ONDA), s’est doté du ManagAir, un système de gestion du trafic aérien de dernière génération mis en place par Indra afin de se positionner comme leader dans la région en matière de navigation aérienne.

Face à la crise de l’eau, le Maroc prend des mesures urgentes

Le déficit en eau potable préoccupe le ministre de l’Équipement et de l’Eau, qui a présidé en fin de semaine dernière la réunion du Comité national chargé du suivi de la situation de l’eau.

Maroc : plusieurs aéroports seront rénovés

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, visant à accompagner l’essor du secteur touristique, l’Office national des aéroports (ONDA) va mobiliser un montant de 4 milliards de dirhams en 2023 pour soutenir la croissance de...