Le Maroc veut améliorer l’approvisionnement du gaz naturel liquéfié

26 avril 2021 - 18h20 - Economie - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le ministre de l’Energie, Aziz Rabbah, vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour la conception et la mise en place d’une unité flottante de stockage et de regazéification. L’infrastructure devrait être installée dans l’un des ports de Nador West Med, Kénitra Atlantique, Jorf Lasfar ou Mohammedia.

L’objectif du ministère en lançant cet appel à manifestation d’intérêt pour la conception et la mise en place d’une unité flottante de stockage et de regazéification (FSRU – Fläming Storage and Regazéification Unit), est d’apporter une solution maritime durable pour l’approvisionnement en gaz naturel du marché national, indique Challenge. Les sociétés intéressées peuvent déposer leurs dossiers qui, une fois validés par les autorités compétentes, pourront participer à un appel d’offres pour le développement, la conception, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance de ce projet qui sera réalisé en Partenariat Public-Privé. Au terme du processus, l’entreprise sélectionnée devra prouver sa capacité à développer le projet et à livrer l’infrastructure d’ici à 2025.

Les besoins du marché du gaz naturel en 2025 sont estimés à 1,1 milliard de mètres cubes dont 0,6 milliard pour l’industrie, selon les données techniques du ministère de l’Énergie. En 2030, ils seront de 1,7 milliard de mètres cubes dont 0,7 pour l’industrie et de 3 milliards de mètres cubes dont 1,4 pour l’industrie en 2040.

Le projet devra aboutir à la mise en place d’un système de réception, de stockage et de regazéification, compatible avec les infrastructures maritimes du terminal d’accueil qui sera probablement installé dans l’un des ports de Nador West Med, Kénitra Atlantique, Jorf Lasfar ou Mohammedia. Ce système devra combler les besoins des consommateurs locaux de gaz naturel, surtout dans les zones à forte consommation dans l’axe Kénitra-Mohammedia-Casablanca-Settat, ainsi qu’aux contraintes techniques des distributeurs.

Avec ce nouveau projet, le Maroc semble abandonner la mise en œuvre du « Gas to Power », un complexe gazier à Jorf Lasfar (El Jadida), comprenant un terminal de GNL, un gazoduc, deux centrales électriques et une unité de regazéification pour un montant de 4,6 milliards de dollars, initialement prévu dans son Plan national de développement du gaz naturel liquéfié (GNL). Un nouveau plan réaménagé serait en cours et devrait tenir compte de nouveaux paramètres tels que les ruptures technologiques, le projet de gazoduc Maroc-Nigeria traversant 14 pays, le développement de l’efficacité énergétique ainsi que le prolongement du contrat du Gazoduc Maghreb-Europe (GME).

Sujets associés : Consommation - Gaz

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Gaz : Predator Oil & Gas à l’assaut du projet FSRU au Maroc

Déjà actif dans le secteur gazier au Maroc avec une licence d’exploitation obtenue en mars 2019, le Britannique Predator Oil & Gas se lance dans un nouveau projet...

Le GME alimente à nouveau les centrales de Tahaddart et Ain Béni Mathar

Après plusieurs mois de fermeture du GME, les centrales à cycles combinés de Tahaddart et Ain Béni Mathar ont été de nouveau connectées au réseau grâce au GNL (Gaz naturel liquéfié)...

Mohammed VI et Muhammadu Buhari parlent du Gazoduc Nigeria-Maroc

Le roi Mohammed VI s’est entretenu par téléphone, dimanche 31 janvier, avec le président de la République fédérale du Nigeria, Muhammadu Buhari. Au menu des échanges : les projets...

Maroc-Espagne : l’importation en gaz via le GME démarre bientôt

L’Espagne s’apprête à acheminer au Maroc via le GME, du gaz naturel liquéfié (GNL), acheté sur les marchés internationaux, conformément aux accords signés entre les deux pays. Les...

Nous vous recommandons

Consommation

Maroc : les producteurs et vendeurs dénoncent la baisse du prix de la pastèque

Les producteurs et les vendeurs de pastèque au Maroc ont du mal à écouler leurs marchandises. Les récentes publications sur les réseaux sociaux faisant état d’anomalies diverses (graines génétiquement modifiées, fruit anormalement rouge, moins sucré,...

Maroc : les prix en hausse, détails par produit

L’indice des prix à la consommation (IPC) a connu au mois de juillet une augmentation de 2,2 % par rapport au même mois de l’année dernière.

Maroc : l’indice des prix à la consommation a augmenté en novembre

0,2 %, c’est l’augmentation qu’a connue l’indice des prix à la consommation (IPC) au Maroc, en novembre dernier, comparativement à la même période de l’année 2019. L’annonce a été faite par le Haut Commissariat au Plan...

Marrakech : saisie de plusieurs tonnes de dattes impropres à la consommation

Des tonnes de dattes impropres à la consommation ont été saisies cette semaine à Marrakech. Informé, l’Office National de Sécurité Sanitaire des produits Alimentaires (ONSSA) a procédé à leur destruction et une enquête a été ouverte afin d’identifier les...

Maroc : les MRE craignent une nouvelle flambée des prix des produits

Au Maroc, les prix de certains produits et services connaissent une augmentation durant les périodes de pointe comme l’Aïd Al Adha, l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les vacances d’été. Une nouvelle flambée des prix est-elle attendue...

Gaz

L’ONHYM et SDX Energy déposent une demande de concession d’exploitation de gaz

L’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) et la société pétrolière SDX Energy ont adressé, le 18 juillet dernier, au ministère des mines, une demande de concession concernant l’exploitation de gaz...

Avec son potentiel gazier, le Maroc va réduire sa dépendance

Le Maroc procédera très prochainement à la libération de ses richesses gazières. Ce projet permettra la réduction de la dépendance du royaume en charbon et aux importations.

Malgré « l’embargo » algérien, le Maroc dispose d’un stock suffisant de gaz butane

Le Maroc dispose d’un stock suffisant pour répondre au besoin national en gaz butane. L’approvisionnement du marché est assuré de manière régulière et dans les meilleures conditions.

La société israélienne NewMed Energy va chercher du gaz dans le sud du Maroc

La société israélienne NewMed Energy a annoncé, mardi, la signature d’un protocole d’accord portant sur l’exploration et la production de gaz naturel offshore situé au large de Boujdour, sur la côte Atlantique...

Predator Oil & Gas va lever des fonds pour ses activités au Maroc

La société britannique Predator Oil & Gas opérant au Maroc, à Trinidad et en Irlande envisage de lever 3,3 millions de livres sterling par émission de 60 millions de nouvelles actions avec une...