Predator Oil & Gas a redémarré le forage de puits à Guercif

23 juin 2021 - 10h00 - Economie - Ecrit par : A.T

La société britannique Predator Oil & Gas a annoncé la relance des opérations de forages sur son projet Guercif I à IV, dans l’est du Maroc. Une décision motivée par l’assouplissement des restrictions liées au Covid-19 et l’ouverture des frontières.

Suspendue en avril 2020, cette campagne de forage reprise dimanche, est prévue pour durer 20 jours conformément au calendrier de 2019 indique un communiqué de la société. Le document précise que les réservoirs potentiellement existants dans la perspective de Moulouya ont le potentiel de générer une bonne productibilité de puits sans aucune stimulation.

Paul Griffiths, PDG de Predator Oil & Gas ajoute que l’infrastructure de forage est prête et que le programme vise initialement à forer un prospect sur le puits Moulouya-1 qui atteindra une profondeur de 2 000 m. Le puits est situé sur un trend à partir duquel la société SDX Energy a découvert plusieurs gisements dans la région.

Pour rappel, le projet Guercif couvre une zone de 7 269 km² et se situe à environ 250 kilomètres à l’est du bassin de Gharb. Predator Oil & Gas détient 75 % du projet Guercif et opère dans une joint-venture avec l’Office national des hydrocarbures et des mines du Maroc (ONHYM) qui y contrôle les 25 % restants.

« Nous sommes ravis d’avoir terminé la mobilisation de l’appareil de forage, son installation et d’avoir lancé le forage du puits MOU-1 en toute sécurité et dans le respect total du calendrier pré forage. Nous sommes très reconnaissants envers les nombreuses personnes au sein de la société et en particulier celles sous contrat avec la société qui ont travaillé ensemble comme une équipe pour exécuter le lancement du programme de forages. Nous sommes également reconnaissants du soutien indéfectible que nous a apporté notre partenaire ONHYM pour faciliter le début des opérations », a commenté Paul Griffiths.

A lire : Le Maroc veut améliorer l’approvisionnement du gaz naturel liquéfié

Au final, le gaz des permis de Guercif pourrait servir à long terme à alimenter un autre projet de Predator qui est d’installer une usine de liquéfaction.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Grande-Bretagne - Office National des Hydrocarbures et des Mines (Onhym) - Guercif - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies - Gaz

Aller plus loin

Maroc : Chariot Oil & Gas trouve un acheteur pour le gaz de Larache

La société britannique spécialisée dans l’exploration gazière Chariot Oil & Gas a trouvé un « acheteur pour le gaz » de son gisement Anchois, situé au large de Larache, dans...

Maroc : Predator Oil & Gas annonce une bonne nouvelle

La société britannique Predator Oil & Gas a publié les résultats du rapport technique de SLR Consulting qui a réévalué les installations onshore de Predator à Guercif. Elle...

Maroc : forage de nouveaux puits de gaz par SDX Energy

La société britannique « SDX Energy », basée à Londres et spécialisée dans l’exploration pétrolière et gazière, lance sa campagne 2021 de forage des puits au Maroc. Elle a...

Predator Oil & Gas va lever des fonds pour ses activités au Maroc

La société britannique Predator Oil & Gas opérant au Maroc, à Trinidad et en Irlande envisage de lever 3,3 millions de livres sterling par émission de 60 millions de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Suppression de la subvention au gaz au Maroc : une réforme indispensable ?

La décision du gouvernement de supprimer la subvention sur le gaz butane est opportune et salutaire en ce sens que ces ressources financières serviront à renforcer l’aide directe aux groupes vulnérables, a déclaré mardi Abdellatif Jouahri, Wali de Bank...

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Maroc : à quand la hausse du prix des bouteilles de gaz ?

Alors que l’idée d’une augmentation progressive du prix des bouteilles de gaz butane au Maroc agite les esprits, le gouvernement se veut rassurant, mais reste assez vague.

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.

Importante découverte de gaz au Maroc

La société britannique Chariot Oil & Gas a récemment annoncé avoir fait une importante découverte de gaz naturel au Maroc, dans la licence « Loukos Onshore ».

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Maroc : le prix du gaz s’envole dès lundi

Le prix du gaz butane au Maroc connaîtra une augmentation à partir de ce lundi 20 mai 2024, suite à la décision du gouvernement de décompenser partiellement la subvention accordée à ce produit. Cette mesure vise, dit-on, à rationaliser les dépenses...

La Société générale se sépare de sa filiale marocaine

Les négociations sont très avancées pour le rachat par le groupe Saham Finances, fondé et dirigé par l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy (MHE) d’une grande partie de la société générale du Maroc.