Maroc : forage de nouveaux puits de gaz par SDX Energy

7 mai 2021 - 11h40 - Economie - Ecrit par : J.K

La société britannique « SDX Energy », basée à Londres et spécialisée dans l’exploration pétrolière et gazière, lance sa campagne 2021 de forage des puits au Maroc. Elle a dévoilé le calendrier de la première phase de cette initiative qui intervient deux mois après l’extension jusqu’à fin 2021 de la licence d’exploitation de la zone «  West Gharib  ».

« SDX Energy », qui détient une participation directe de 75 % dans la concession Sebou, située dans le bassin du Gharb, a lancé des activités de développement additionnel jusqu’à fin 2021 sur ce site. Cette campagne a été retardée d’environ un mois en raison des restrictions de voyage liées à la pandémie du Covid-19, « ce qui a fortement retardé la mobilisation des équipements et du personnel au Maroc », a expliqué dans un communiqué, Mark Reid, PDG de SDX Energy.

Trois des cinq puits seront forés dans les trois prochains mois dans le bassin du Gharb, selon des techniques modernes d’extraction du gaz naturel à moindre coût, vu que la société exploitera la plate-forme de forage déjà empilée dans son chantier au Maroc. Le travail au niveau des deux autres puits, débutera en septembre-octobre 2021, fait savoir SDX, précisant que les forages de ces cinq puits aux second et quatrième trimestres de l’exercice en cours, font partie du projet de 12 puits, lancé au dernier trimestre de l’année 2019.

Il est attendu des trois premiers puits, un objectif de 1,8 milliard de pieds cubes de gaz récupérable (1,3 milliard de pieds cubes de 90 P / 1,8 milliard de pieds cubes de P50, ressources récupérables potentielles brutes non risquées), a indiqué dans un communiqué, la société d’énergie spécialisée dans la région MENA et plus particulièrement en Égypte et au Maroc en ce qui concerne l’Afrique du Nord.

À en croire Oil Exchange de Londres cotée à l’International, il est attendu du premier puits « OYF-2 » dans la région du Gharb de descendre jusqu’à une profondeur d’environ 1160 mètres, tandis que le deuxième puits « KSR-17 » à l’exploration gazière a une profondeur de 1720 mètres. Le troisième puits, « KSR-18 », vise les réservoirs « Guebbas » et « Hoot ». L’objectif de ces puits est d’ajouter « des réserves afin de nous permettre de continuer à livrer du gaz à nos clients conformément à leurs exigences contractuelles », conclut la société britannique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Energie - SDX Energy - Gaz

Aller plus loin

Maroc : SDX Energy à la recherche de gisements de gaz

SDX Energy, l’explorateur gazier qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb, a foré 7 puits dans le cadre de la campagne de forage des 12 puits, lancée en...

Sound Energy envisage de construire une micro-usine de GNL au Maroc

La compagnie gazière britannique Sound Energy va construire une micro-usine de gaz naturel liquéfié (GNL) au Maroc.

En difficulté au Maroc, SDX Energy racheté

Compte tenu des difficultés de trésorerie, la société britannique SDX Energy, qui détient des permis d’exploitation gazière au Maroc, est en passe d’être vendue au groupe...

Predator Oil & Gas a redémarré le forage de puits à Guercif

La société britannique Predator Oil & Gas a annoncé la relance des opérations de forages sur son projet Guercif I à IV, dans l’est du Maroc. Une décision motivée par...

Ces articles devraient vous intéresser :

Prospection pétrolière : Europa Oil & Gas prend une décision difficile au Maroc

La compagnie britannique de prospection et d’exploration pétrolière et gazière « Europa Oil & Gas » a décidé de renoncer à l’extension de la licence d’Inezgane située au large du Maroc. Elle évoque « une décision difficile ».

Gazoducs, regazéification et hydrogène vert : les paris du Maroc

Le Maroc travaille à développer les énergies renouvelables pour garantir son indépendance énergétique. Les autorités du royaume ont prévu un plan ambitieux de construction d’oléoducs et de gazoducs pour atteindre cet objectif d’ici 2030.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Charbon encombrant : l’Europe se décharge sur le Maroc

Confrontée à une crise énergétique l’année dernière, l’Europe avait renoué avec l’exploitation du charbon. Aujourd’hui, avec la diminution de la demande en énergie fossile, le vieux continent opte pour l’exportation de grandes quantités de charbon, en...

Centrale de Ouarzazate : les dégâts déjà réparés suite au séisme

Le ministère marocain de l’Énergie a assuré que les infrastructures énergétiques n’ont subi aucun dommage lors du séisme d’Al Haouz, à l’exception de la centrale solaire de Ouarzazate où des dégâts « mineurs » ont été constatés et déjà réparés.

Shell fournira du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) au Maroc via le Gazoduc Maghreb-Europe

Un contrat prévoyant l’approvisionnement de 0,5 milliard de mètres cubes de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) par an vient d’être signé entre Shell International Trading Middle East Limited FZE et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Le Maroc, « future centrale » énergétique de l’Europe ?

À l’heure où la résilience face aux défis climatiques doit se renforcer, le Maroc nourrit des ambitions pour les énergies renouvelables, lesquelles font de lui un partenaire de choix de l’Europe. Il ambitionne notamment de produire 52 % de son énergie...

Importante découverte de gaz au Maroc

La société britannique Chariot Oil & Gas a récemment annoncé avoir fait une importante découverte de gaz naturel au Maroc, dans la licence « Loukos Onshore ».

Maroc : à quand la hausse du prix des bouteilles de gaz ?

Alors que l’idée d’une augmentation progressive du prix des bouteilles de gaz butane au Maroc agite les esprits, le gouvernement se veut rassurant, mais reste assez vague.

Maroc : le prix du gaz s’envole dès lundi

Le prix du gaz butane au Maroc connaîtra une augmentation à partir de ce lundi 20 mai 2024, suite à la décision du gouvernement de décompenser partiellement la subvention accordée à ce produit. Cette mesure vise, dit-on, à rationaliser les dépenses...