Recherche

Génération Identitaire est derrière l’attaque d’Avignon

© Copyright : DR

31 octobre 2020 - 08h20 - Société

L’attaque qui avait eu lieu dans le quartier de Montfavet, jeudi 29 octobre à Avignon, n’était pas une attaque terroriste. C’est ce qu’a indiqué le procureur de la République du Vaucluse, Philippe Guemas.

L’agresseur de 33 ans, tué par la police, serait une personne à la santé mentale faible. « On a plus affaire au geste d’un déséquilibré », affirme le procureur de la République, relayé par Saphirnews.com, ajoutant que l’individu avait des antécédents psychiatriques et tenait des propos confus lors de son attaque,

Pour rappel, un témoin avait joint la police, indiquant qu’un individu armé menaçait des passants. Une fois sur les lieux, les policiers se sont retrouvés face à l’agresseur qui fonçait, l’arme braquée sur eux. Ceux-ci, ont dû le neutraliser. Mais il « n’y a pas eu de blessé » a fait savoir à l’AFP, une source policière d’Avignon.

L’individu tué, portait une veste bleue « Défend Europe », avait revendiqué son appartenance à la mouvance d’extrême droite Génération Identitaire, à en croire Médiapart. Depuis cette attaque, plusieurs appellent à la dissolution de ce mouvement d’extrême droite, ayant reçu des dons du terroriste Christchurch.

L’attaque d’Avignon était intervenue quelques heures après celle de la Basilique Notre-Dame de Nice, ayant causé trois morts. Mais, aucun lien n’a été fait entre les deux affaires. « C’est une affaire de droit commun, le parquet antiterroriste a exclu sa compétence. L’enquête a donc été confiée à la police judiciaire », a précisé le procureur.

Mots clés: Avignon , France , Violences et agressions , Enquête , Droits et Justice

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact