Granada : une Marocaine arrêtée pour abandon de son fils

29 décembre 2021 - 20h00 - Monde - Ecrit par : A.P

Des agents de la police nationale ont arrêté à Grenade deux personnes de nationalité marocaine, en tant qu’auteurs présumés de crimes d’abandon de mineur et contre l’immigration illégale.

L’une est la mère d’un mineur marocain de 14 ans qui avait été remis en 2018 par l’autre au commissariat de police provincial de Grenade. Le mineur, pris en charge par le Service de protection de l’enfance du Conseil de l’Andalousie, avait quitté le Maroc avec sa mère qui se serait liée d’amitié avec l’autre Marocain. Les deux auraient convenu que ce dernier conduise le mineur au commissariat, « sous le faux prétexte qu’il l’avait trouvé seul dans la rue », fait savoir Diario Jaen.

À lire : Espagne : deux Marocains poursuivis pour trafic de mineurs

La police nationale a découvert que deux frères aînés du mineur poursuivent leurs études universitaires en Allemagne et en France. Ils ont été informés de la situation et viennent régulièrement rendre visite à leur frère, notamment pendant les périodes de vacances et de fêtes de fin d’année.

La maman a été arrêtée alors qu’elle venait voir récemment le mineur à Grenade, accompagnée de sa fille. L’homme qui avait conduit l’enfant au commissariat a été aussi interpellé. Les deux mis en cause, d’origine marocaine, ont été mis à la disposition du tribunal compétent.

Sujets associés : Immigration clandestine - Grenade - Enfant - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : plus de protection pour les enfants abandonnés

Le chef du parquet prend la défense des enfants abandonnés. Dans une note, il a invité les autorités concernées à accorder plus d’importance à la situation de cette catégorie...

Espagne : deux Marocains poursuivis pour trafic de mineurs

Un homme et une femme d’origine marocaine, l’un traducteur et l’autre cuisinière dans un centre de mineurs à Oviedo (nord de l’Espagne), ont été arrêtés par la police pour...

Ceuta : les familles marocaines déconseillent aux mineurs de rentrer au Maroc

Les regroupements familiaux de mineurs marocains avec leurs familles au Maroc sont rares après le déclenchement de la crise migratoire ouverte en mai avec l’arrivée massive de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.