Grenoble : le burkini interdit dans les piscines municipales

26 mai 2022 - 12h20 - France - Ecrit par : G.A

La justice a donné raison à la préfecture d’Isère mercredi, en approuvant sa demande d’interdiction du port du burkini dans les piscines municipales.

Le tribunal administratif a décidé de suspendre la disposition qui autorisait le burkini dans les piscines municipales à Grenoble. Selon le tribunal, le port du burkini dans les piscines municipales « portait gravement atteinte au principe de neutralité du service public ». La décision a été prise suite au dépôt par le préfet de l’Isère d’un « référé laïcité » réclamant la suspension de cette mesure controversée, rapporte BFM TV.

À lire : France : quand l’interdiction du burkini pousse les musulmanes à louer des piscines privées

Par cette décision, le nouveau règlement des piscines devait initialement entrer en vigueur le 1ᵉʳ juin.« Excellente nouvelle. Suite à notre recours, le tribunal administratif suspend la délibération de la mairie de Grenoble autorisant le burkini dans les piscines municipales grâce aux outils de la loi séparatisme voulue par Emmanuel Macron ! », a tweeté dans la foulée le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

À lire : Le débat sur le burkini reprend à Grenoble

« Je me félicite que la justice ait suspendu la disposition municipale de la ville de Grenoble autorisant le burkini, habit de propagande islamiste. Nous restons vigilants et nos députés proposeront une loi pour l’interdire définitivement », a tweeté de son côté Marine Le Pen.

À lire : Des militantes en Burkini prennent d’assaut une piscine à Paris

Notons que les juges des référés ont rendu leur verdict après audition de la préfecture de l’Isère d’une part, la Ville de Grenoble, l’association Alliance Citoyenne et la Ligue des Droits de l’Homme d’autre part.

Sujets associés : France - Grenoble - Islam

Aller plus loin

France : le débat sur le burkini refait-il surface ?

Une élue du Rassemblement national (RN) a publié une affiche de CenterParcs autorisant le burkini que portent les femmes musulmanes à la plage ou à la piscine.

France : quand l’interdiction du burkini pousse les musulmanes à louer des piscines privées

En raison de l’interdiction du port du burkini dans les piscines publiques dans les villes françaises excepté Grenoble et Rennes, les femmes musulmanes louent des piscines...

Plus de 70% des Français sont pour l’interdiction du burkini à la piscine

Alors que la question d’interdire ou non le port du burkini dans les piscines divise les parlementaires, un sondage révèle que sept Français sur dix sont pour l’interdiction.

Yvelines : le burkini crée la polémique à Moisson

À l’île de loisirs des Boucles de Seine à Moisson (Yvelines), un maître-nageur est accusé de racisme et d’islamophobie après avoir demandé à une jeune femme d’enlever son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.

Ramadan 2023 : la durée de la journée de jeûne selon les pays

Le premier jour du ramadan correspond au 23 mars au Maroc et dans de nombreux pays à travers le monde. Les heures de jeûne durant ce mois sacré pour les musulmans varient d’un pays à l’autre.

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?

Maroc : voici le montant de la zakat al fitr

Le montant de la zakat Al Fitr vient d’être annoncé par les autorités religieuses marocaines, et plus précisément par le Conseil supérieur des oulémas (CSO).

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Aid Al Fitr au Maroc : vendredi ou samedi ?

Même si les calculs astronomiques tendent à définir la date de l’ Aïd Al fitr samedi 22 avril 2023 au Maroc, l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses marocaines.

Un lycée français au Maroc accusé d’intolérance religieuse

Le lycée Lyautey est au cœur d’une polémique après que plusieurs médias marocains ont publié qu’une employée de l’établissement aurait été empêchée d’y accomplir la prière. La direction du centre éducatif dément cette rumeur qu’elle juge « inconcevable ».

Les écoles françaises au Maroc contraintes d’autoriser le voile ?

Sous la pression, les écoles de la Mission française au Maroc ont finalement dû adopter une nouvelle politique : le voile, auparavant strictement interdit, est désormais autorisé pour les étudiantes.