Recherche

10 ans après la mort d’un policier espagnol, un suspect arrêté au Maroc

© Copyright : DR

13 mai 2015 - 21h43 - Monde - Par: Bladi.net

Plus de dix ans après la mort d’un gendarme espagnol dans la localité de Almuñécar (Andalousie), la police marocaine vient d’interpeller un des deux suspects qui aurait fauché l’agent Rafael Peso en janvier 2005.

Dans la nuit du 15 janvier 2005, un véhicule de type BMW 750 occupé par au moins deux personnes d’origine marocaine a forcé le barrage de la police espagnole sur la nationale 340 à hauteur de la localité de Almuñécar (région de Granada).

Les agents qui étaient en service cette nuit là préviennent ensuite par radio toutes les patrouilles qui se trouvent à proximité qu’un véhicule roulant à vive allure se dirige vers la ville de Malaga. Une patrouille qui est en mission non loin de la ville de Cotobro et dont fait partie l’agent Rafael Peso, dresse un barrage et aperçoit venant en sa direction un véhicule ayant les mêmes caractéristiques que la voiture recherchée.

L’agent Rafael Peso qui se trouve sur le bas-côté fait un signal lumineux à la voiture pour s’arrêter et non seulement les occupants ignorent le signal mais en plus se dirigent à vive allure vers l’agent, le percutent et l’éjectent à une vingtaine de mètres plus loin. Il décèdera d’un traumatisme crânien quelques heures plus tard à l’hôpital de Motril. Il laisse deux filles en bas âge et une femme inconsolable qui se bat depuis plus de 10 ans pour qu’on rendre justice à son mari.

Les deux présumés auteurs ont été identifiés depuis de longues années grâce à leur ADN. Le véhicule en question a été abandonné quelques heures après l’accident et l’enquête révèlera plus tard qu’il a été volé en Italie et une fausse plaque d’immatriculation avait été mise.

Le juge en charge de cette affaire a finalement remis le dossier à ses homologues marocains et un des deux hommes a été arrêté selon la presse espagnole. L’autre suspect devrait l’être dans les prochains jours ou semaines. Et même si la famille de Rafael Peso souhaiterait les voir jugés en Espagne, cette situation ne devrait pas se produire car les Maroc n’extrade pas ses ressortissants.

A noter que l’un des deux présumés auteurs est également recherché en France où il est poursuivi pour des affaires liées à la drogue.

Mots clés: Espagne , Droits et Justice , Malaga , Accident , Homicide , Extradition , Guardia Civil

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact