Recherche

Fin de carrière pour Halima Hachlaf ?

© Copyright : DR

4 décembre 2021 - 14h00 - Sport - Par: S.A

L’Athletics Integrity Unit (AIU) a suspendu l’athlète marocaine Halima Hachlaf, 33 ans, pour les six prochaines années. La spécialiste marocaine du 800 mètres avait été testée positive aux stéroïdes de synthèse lors d’une compétition à Rabat en janvier alors qu’elle n’avait pas reçu une autorisation médicale pour leur utilisation.

Halima Hachlaf est suspendue jusqu’en 2027 pour une deuxième violation des règles de dopage, rapporte Sportstar. Elle a été testée positive aux stéroïdes de synthèse, lors d’une compétition à Rabat, au mois de janvier dernier, alors qu’elle ne disposait pas d’une autorisation médicale pour leur utilisation. L’AIU justifie la sanction par le fait que la spécialiste marocaine du 800 mètres n’ait pas coopéré à l’enquête après le contrôle positif.

À lire : Dopage : 4 ans de suspension pour le marathonien marocain El Mahjoub Dazza

L’athlète marocaine peut toutefois faire appel de sa sanction auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS). Mais au cas où cette sanction serait maintenue, l’athlète de 33 ans se verrait contrainte de prendre sa retraite des pistes.

Par le passé, Halima Hachlaf avait été suspendue 4 ans pour des suspicions de dopages sanguins. Elle avait été éliminée en demi-finale du 800 mètres, après avoir été autorisée à participer aux championnats du monde 2019 à Doha, au Qatar.

À lire : Athlétisme : le Maroc, un des pays présentant le plus haut risque de dopage

La spécialiste marocaine du 800 mètres avait remporté deux fois des courses sur le circuit de la Diamond League avant de représenter le Maroc aux Jeux olympiques de 2012 de Londres, où elle avait été éliminée en demi-finale.

Mots clés: Halima Hachlaf , Athlétisme , Rabat , Dopage

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact