Heineken change de partenaire au Maroc

12 mai 2024 - 21h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Après avoir cessé son partenariat avec la Société des boissons du Maroc (SBM), filiale marocaine du français Castel, le géant néerlandais Heineken a trouvé son nouveau distributeur exclusif.

Heineken a mis fin sa collaboration vieille de 20 ans avec la Société des boissons du Maroc (SBM). Celle-ci a cessé de produire et de distribuer les produits de la marque néerlandaise depuis le 11 décembre 2023 suite au non-renouvellement du contrat de licence les liant. Selon la filiale marocaine du groupe français Castel, cette décision s’explique par « la volonté commune des deux partenaires de ne pas poursuivre cette relation ».

À lire :Maroc : voici les raisons du départ de la bière Heineken

Trois mois après, Heineken a désormais un nouveau distributeur exclusif au Maroc. Son nom : Shimo Distribution Maroc, une Société à Responsabilité Limitée à Associé Unique, créée en 2020 sise au quartier général au Maârif à Casablanca. Spécialisée dans la distribution des produits alcoolisés et biens spiritueux en gros et demi gros, l’entreprise approvisionne le marché marocain à partir des usines européennes de Heineken, notamment l’Espagne où la multinationale néerlandaise possède quatre brasseries situées dans différentes parties de la péninsule ibérique, une à Madrid, une à Séville, une à Valence et une à Jaén 1, rapporte Challenge.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Alcool - Alimentation - Distribution

Aller plus loin

La bière Heineken quitte le Maroc

La Société marocaine des boissons (SBM) ne renouvellera pas le contrat de licence de production et de distribution des produits de la marque néerlandaise Heineken, lequel prend...

Maroc : voici les raisons du départ de la bière Heineken

La bière Heineken ne sera plus disponible sur le marché marocain en 2024. Ainsi en ont décidé la marque néerlandaise et la Société marocaine des boissons (SBM) qui veut...

Maroc : la fête de la bière a eu lieu, malgré la polémique

La fête de la bière et de la culture bavaroise, l’Oktoberfest, a été bel et bien organisée au Maroc, malgré les remous et la pétition de 20 000 signatures contre sa tenue.

Ces articles devraient vous intéresser :

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.

« Ain Ifrane » vendue

La société Mutandis vient de conclure un contrat de cession avec la Société des Boissons du Maroc (SBM), en vue de l’acquisition de « Ain Ifrane ». Montant de la transaction : 380 millions de dirhams.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.