Huile d’argan : Israël, rude concurrent pour le Maroc

20 décembre 2019 - 19h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Le Maroc a littéralement perdu le monopole de la production de l’huile d’argan face à Israël dont les arbres produisent aujourd’hui 10 fois plus.

Israël se positionne comme un concurrent redoutable pour l’huile d’argan marocaine. Le pays a privilégié la recherche scientifique pour accroître sensiblement sa productivité. Et le succès est là. Ainsi, la société israélienne Sivan a produit bien plus que les autres pays producteurs dont le Maroc, après 25 ans de recherches, fait savoir Barlamane. En effet, il y a actuellement 20.000 arganiers plantés en Israël grâce à la technique de clonage des arbres. Cette technique a permis de produire pas moins de 1.000 arbres issus d’un seul.

Face à cette situation peu reluisante, le Maroc entend redevenir leader mondial. Dans ce sens, le royaume a pu mobiliser 45 millions de dirhams MDH : 15 MDH investis par l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA) et 30 MDH sous forme d’équipements par l’Agence allemande de coopération GIZ. Cet investissement servira à construire un centre de l’arganier l’année prochaine. Selon les parties prenantes dans ce projet, le centre de l’arganier sera une plateforme d’interprétation du patrimoine, de convergence et de coordination de la recherche et de gestion des connaissances et un accompagnement de la filière et des acteurs.

Avec le contrat programme du secteur, le Maroc devrait atteindre 10.000 tonnes de production de l’huile d’Argan d’ici 2020 contre 4000 tonnes, afin de satisfaire la demande mondiale qui est estimée à 20.000 tonnes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Israël - Huile d’argan - Alimentation - Industrie

Aller plus loin

Voici pourquoi le Maroc interdit l’exportation de l’huile argan

Le Maroc a décidé de limiter l’exportation de l’huile d’argan. Voici les explications du gouvernement.

Huile d’argan : le Maroc tente de protéger son trésor

Le Maroc a décidé de restreindre l’exportation de l’huile d’argan. Par cette mesure qui semble extrême, les autorités veulent protéger un terroir de plus en plus monopolisé par...

Le Maroc limite l’exportation de l’huile d’argan

À compter du 1ᵉʳ juillet prochain, l’exportation de l’huile d’argan au Maroc sera soumise à condition.

Ces articles devraient vous intéresser :

Aéronautique : le Maroc décolle et concurrence les géants européens

À l’heure où les constructeurs aéronautiques de l’Europe peinent à répondre à la demande, le Maroc travaille à devenir une plaque tournante de l’aérospatiale.

Ports marocains : Une manne inattendue grâce aux attaques en mer Rouge ?

Alors que les attaques des rebelles houthis perturbent sérieusement le trafic maritime mondial, le Maroc dont les ports sont choisis par les industriels européens tire profit de la crise sécuritaire en mer rouge.

Intoxications en hausse au Maroc : quelles solutions ?

La Fédération marocaine des Droits des Consommateurs s’inquiète après la hausse des cas d’intoxication alimentaire enregistrés dans certains restaurants ces dernières semaines. Elle appelle le ministre de la Santé et de la Protection sociale à...

Le Maroc, gardien de la sécurité alimentaire mondiale

Le Maroc possède 70 % des réserves mondiales de phosphate, un minerai utilisé pour produire les engrais alimentaires. De quoi faire du royaume un garant de la sécurité alimentaire mondiale.

Maroc : un nouveau géant de la production de batteries ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, se dit persuadé que le Maroc peut devenir un producteur majeur de batteries lithium-ion.

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Un avion « made in Morocco » d’ici 2030

Le Maroc affiche de grandes ambitions concernant le secteur de l’industrie aéronautique. Il compte fabriquer son propre avion.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Prix du pain au Maroc : pas d’augmentation ... pour l’instant

Pas de hausse immédiate du prix du pain au Maroc, rassure la Fédération nationale des boulangeries et pâtisseries du Maroc. Face aux rumeurs qui circulaient ces dernières semaines, la Fédération a tenu à clarifier sa position dans un communiqué officiel.