Recherche

Idriss Sihamedi invite Gérald Darmanin à lui présenter des excuses

© Copyright : DR

16 janvier 2021 - 10h00 - Monde - Par: I.L

Poursuivi pour cyberharcelement en septembre 2020, Driss Yemmou, dit Idriss Sihamedi, ancien président de l’association Barakacity a été relaxé, ce vendredi 15 janvier dans l’affaire qui l’oppose à l’ex-journaliste de Charlie Hebdo Zineb El Rhazoui. À l’issue du verdict du tribunal correctionnel de Paris, il a exigé des excuses du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Sur son compte Twitter, l’ex-président de Barakacity a remercié « le Seigneur des hommes » ainsi que ses « talentueux avocats ». Il a par la même occasion appelé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin à « modestement [lui] présenter ses excuses ». Le ministre français de l’Intérieur aurait affirmé sa culpabilité avant le procès.

Dans ce dossier, le tribunal correctionnel de Paris avait requis 10 mois de prison avec sursis à l’encontre de Driss Yemmou. Il avait lancé une campagne sur les réseaux sociaux visant la Franco-marocaine avec le hashtag #BalanceZinebElRhazoui.

Dans son verdict, la chambre 10-2 du tribunal correctionnel a relevé que « l’ensemble de ces messages était effectivement constitutif » de harcèlement. « Toutefois, le tribunal observe qu’il n’a été apporté aucune preuve de la détérioration effective des conditions de vie de Zineb El Rhazoui, comme le requiert le texte de loi », a ajouté le président du tribunal. Aussi, a-t-il rappelé l’existence d’un mail dans lequel la journaliste a affirmé n’avoir pas été touchée par les injures et critiques à son encontre.

Mots clés: France , Religion

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact