Colère de certains politiques français après la relaxe d’Idriss Sihamedi

17 janvier 2021 - 18h30 - France - Ecrit par : S.A

Des hommes politiques français s’insurgent contre la relaxe d’Idriss Sihamedi, président fondateur de BarakaCity poursuivi pour «  cyberharcèlement  » contre la journaliste et militante Zineb El Rhazoui, et appellent à changer la loi afin de « protéger tout citoyen contre la haine en ligne ».

Depuis la relaxe de l’acteur associatif, les réactions indignées de politiques français s’enchaînent. « La relaxe prononcée pour l’auteur d’une campagne de harcèlement sur les réseaux sociaux contre Zineb El Rhazoui montre que la loi doit absolument être changée pour protéger tout citoyen contre la haine en ligne. Nous le ferons avec la loi ’respect des principes de la République’  », a écrit le député de Loire-Atlantique, François de Rugy.

« La relaxe d’Idriss Sihamedi est un nouvel épisode de la longue série de faiblesses de notre système judiciaire dans la lutte contre l’islam radical », a commenté, pour sa part, le sénateur Bruno Retailleau.

Considérant qu’il n’existait « aucune preuve de la dégradation effective des conditions de vie » de l’ex-journaliste de Charlie Hebdo, le tribunal correctionnel de Paris a relaxé, vendredi 15 janvier, le fondateur de l’association BarakaCity, Idriss Sihamedi.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Droits et Justice - Zineb El Rhazoui - Islam

Aller plus loin

Plainte contre Gérald Darmanin

Idriss Sihamedi, président fondateur de BarakaCity a décidé de porter plainte contre le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin pour abus de pouvoir et diffamation. Il l’a...

Idriss Sihamedi relaxé

Le tribunal correctionnel de Paris a acquitté, vendredi 15 janvier 2021, le président fondateur de BarakaCity, Idriss Sihamedi. Il était accusé de « cyberharcèlement » contre la...

Idriss Sihamedi invite Gérald Darmanin à lui présenter des excuses

Poursuivi pour cyberharcelement en septembre 2020, Driss Yemmou, dit Idriss Sihamedi, ancien président de l’association Barakacity a été relaxé, ce vendredi 15 janvier dans...

Nouveau rebondissement dans l’affaire Sihamedi-El Rhazoui

Le parquet de Paris vient d’interjeter appel de la relaxe dont Idriss Sihamedi, président fondateur de BarakaCity, a bénéficié, vendredi 15 janvier 2021.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : « Marée » de déchets après les iftars sur les plages

Les associations de défense de l’environnement dénoncent le non-respect des règles environnementales par certaines familles qui laissent d’importantes quantités de déchets sur les plages après y avoir rompu le jeûne pendant le mois de Ramadan.

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Officiel : l’Aid al fitr en France, mercredi 10 avril

La commission religieuse de la Grande Mosquée de Paris, avec plusieurs fédérations musulmanes nationales, s’est réunie pour la Nuit du Doute, ce lundi 8 avril 2024, 29ᵉ jour du mois béni de Ramadan 2024-1445/H, indique la Grande Mosquée de Paris dans...

Début de Ramadan au Maroc : décision ce dimanche

Les Marocains sont fixés ce dimanche 10 mars sur le début et la fin du ramadan. Quand commence le mois sacré au Maroc ?

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.

Aid Al Fitr au Maroc : vendredi ou samedi ?

Même si les calculs astronomiques tendent à définir la date de l’ Aïd Al fitr samedi 22 avril 2023 au Maroc, l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses marocaines.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.