Recherche

Nouveau rebondissement dans l’affaire Sihamedi-El Rhazoui

© Copyright : DR

21 janvier 2021 - 07h00 - Monde - Par: S.A

Le parquet de Paris vient d’interjeter appel de la relaxe dont Idriss Sihamedi, président fondateur de BarakaCity, a bénéficié, vendredi 15 janvier 2021.

Idriss Sihamedi ne s’est pas complètement tiré d’affaire. Le prévenu était poursuivi pour cyberharcèlement contre Zineb El Rhazoui, ancienne journaliste de Charlie Hebdo et militante anti-islamiste. Vendredi dernier, le tribunal correctionnel de Paris a reconnu la matérialité du cyberharcèlement, mais a jugé qu’il n’existait « aucune preuve de la dégradation effective des conditions de vie de Zineb El Rhazoui ». En conséquence, une relaxe a été prononcée pour le fondateur de l’ONG BarakaCity. Mardi, le parquet de Paris a fait appel de cette décision, rapporte Le Parisien.

« En matière de harcèlement, il faut que les comportements répétés aient eu un impact certain et direct sur la vie d’autrui », avait rappelé le président du tribunal. Dans son verdict, le magistrat a également évoqué l’une des correspondances échangées entre les deux protagonistes. Dans cette correspondance, l’ancienne journaliste de Charlie Hebdo « disait qu’elle n’était pas du tout déstabilisée par les insultes et les invectives qui lui étaient adressées ».

Idriss Sihamedi est par ailleurs appelé à comparaître devant le tribunal d’Évry pour des faits similaires, le 12 février prochain. Cette fois-ci, c’est une chroniqueuse de la radio RMC, Zohra Bitan qui a porté plainte contre lui après publication de 120 tweets sur son compte Twitter.

Mots clés: Zineb El Rhazoui , Droits et Justice , France

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact