Immobilier : Les Britanniques découvrent le Maroc

7 mars 2007 - 00h00 - Economie - Ecrit par : L.A

L’immobilier marocain s’expose à Londres du 1er au 3 juin prochain. Un salon sectoriel doit s’y tenir à cette date, à l’initiative de la société marocaine Malabata Presse.

Première du genre, cette rencontre réunira plusieurs professionnels marocains et étrangers en plein cœur de la capitale britannique. « L’objectif est de structurer l’offre immobilière marocaine sur le marché britannique », explique Jamal Amiar, directeur de la société organisatrice. La Grande-Bretagne, un des plus importants marchés émetteurs de touristes, est aussi un réservoir potentiel d’investisseurs immobiliers.

En 2006, 25.000 Britanniques ont acquis des résidences en dehors de leur pays. Et la tendance est appelée à s’amplifier dans les prochaines années. Quelque 11 millions de britanniques souhaiteraient investir dans un bien immobilier hors Grande-Bretagne d’ici à 2011 selon les statistiques officielles britanniques. Le marché potentiel est donc fort, et les Marocains ont « tout à gagner à le prospecter », estime Amiar. « Le Maroc s’est concentré sur d’autres destinations comme la France, pour plusieurs raisons notamment à cause des liens historiques entre les deux pays. Il est temps de se diversifier », ajoute-t-il.

D’autant plus que le Royaume observe, depuis plus d’une année, un véritable engouement des britanniques. En 2006, les touristes britanniques ont détrôné les Allemands. Même si la France reste le premier émetteur sur le Maroc, la Grande-Bretagne réalise de très bons scores. Elle s’est classée, au terme de l’année dernière, en deuxième position derrière la France, surclassant ainsi l’Espagne et l’Allemagne, le plus gros marché émetteur mondial de touristes. Sur le registre de l’immobilier, les données statistiques sont indisponibles.

Les promoteurs immobiliers de certaines régions, notamment le Nord ou la région d’Agadir, constatent un intérêt pour la destination Maroc. « Les Britanniques achètent des résidences secondaires dans des pays au climat similaire comme les îles Canaries ou la Costa Del Sol. Il n’y a aucune raison pour que le Royaume n’accède pas au rang de ces pays », ajoute Amiar. Les Espagnols investissent le créneau. Le Maroc profite de l’indisponibilité croissante de résidences sur la Costa Del Sol, une des destinations fétiches des Britanniques après la Floride. « De nombreuses sociétés ibériques commencent à vendre le Maroc », explique-t-il.

Miraflores, société espagnole de promotion immobilière, participera au salon de Londres pour vendre non pas l’Espagne mais le Maroc. Dès les prochaines éditions, le salon devrait s’élargir à d’autres secteurs. « Le souhait est de vendre l’art de vivre national aux Britanniques pour leur donner envie de s’y rendre, voire de s’y installer ». Mode, gastronomie et ameublement devraient être au rendez-vous.

L’Economiste - Amale Daoud

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Grande-Bretagne - Malabata

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’aide au logement booste le marché de l’immobilier

Au Maroc, le nouveau programme d’aide à l’acquisition de logements est susceptible d’apporter une bouffée d’oxygène au marché immobilier.

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Aide au logement : succès auprès des MRE

Le programme d’aide directe au logement « Daam Sakane », lancé le 2 janvier 2024, est un succès, notamment auprès des MRE, assure Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, lors du point de presse hebdomadaire à l’issue du conseil de gouvernement.

Au Maroc, le marché de l’immobilier connaît un net ralentissement

Le marché de l’immobilier au Maroc marque des signes d’essoufflement cette année. C’est ce que révèlent les données publiées par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Maroc : l’afflux des MRE va booster le secteur immobilier cet été

L’arrivée au Maroc cet été des Marocains du monde dans le cadre de l’Opération Marhaba, va contribuer à booster le secteur de l’immobilier.

Immobilier au Maroc : les notaires contrôleront la provenance de l’argent

Les notaires marocains ont décidé de prendre une part active dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans l’immobilier.

Constructions illégales au Maroc : un guide pour les bonnes pratiques

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, du logement et de la politique de la ville, Fatima Zahra Mansouri, a fait part aux directeurs des agences urbaines des difficultés notées dans la mise en œuvre de la procédure de...

Aide au logement : un vrai succès chez les MRE

Près de 20% des potentiels bénéficiaires du nouveau programme l’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Aide au logement : gros succès auprès des MRE

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) figurent parmi les 8 500 bénéficiaires du nouveau programme d’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier.

Difficile de trouver une offre adéquate sur le marché de l’immobilier marocain

Le marché de l’immobilier au Maroc fait face à un déséquilibre entre l’offre en logements et la demande émanant des acheteurs. Ces derniers ont du mal à trouver une offre adéquate.