Pressions en Europe pour réduire les importations de tomate marocaine

7 avril 2021 - 20h40 - Economie - Ecrit par : P. A

Dans une question écrite au gouvernement, Clara Aguilera (parti socialiste espagnol) exhorte la Commission européenne à revoir le système de calcul de la valeur globale des importations à un taux forfaitaire, afin de réduire la quantité de tomates marocaines entrant sur le marché européen.

La députée européenne souligne dans sa question que l’accord de l’UE avec le Maroc « a causé de graves pertes de rentabilité des produits horticoles de Grenade, d’Almería et de Murcie notamment », ajoutant que la tomate a vu sa production diminuer d’année en année, « en raison de la forte quantité de tomates marocaines entrant dans l’UE ».

« L’un des principaux problèmes est que le système de prix d’entrée ne concorde pas avec les objectifs poursuivis, car il est impossible que sa valeur chute en dessous d’un prix de référence fixé il y a 25 ans pour les tomates rondes », explique Aguilera qui rappelle que le prix d’entrée, établi en 1995, représente pour le secteur européen « la seule garantie contre les importations qui faussent les échanges sur le marché communautaire avec des prix inférieurs à un seuil de sécurité ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Union européenne - Importations - Agriculture

Aller plus loin

Les Russes boudent la tomate marocaine

Une enquête réalisée par Hortoinfo révèle que l’exportation de la tomate marocaine affiche une courbe variable sur le marché européen. Alors qu’elle est de plus en plus...

Les Espagnols en croisade contre la tomate marocaine

Les producteurs et exportateurs espagnols réunis au sein de la Fédération espagnole des associations de producteurs exportateurs de fruits, légumes, fleurs et plantes vivantes...

La tomate marocaine menace les exportations espagnoles

Produite à 1,5 million de tonnes, la tomate est le principal produit d’exportation de l’Espagne. Cette forte production est principalement menacée par les exportations massives...

Le Maroc est le plus gros fournisseur de l’Espagne en tomate

L’Espagne a importé 78,05 millions de kilos de tomates marocaines en 2020, soit 14,26 % de plus que l’année précédente et 307 % de plus au cours de ces dix dernières années,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Maroc : les agriculteurs rattrapés par l’impôt

Au Maroc, les petits agriculteurs exploitants agricoles exonérés d’impôts réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de dirhams, doivent désormais remplir une déclaration de revenus, a récemment rappelé la Direction générale des impôts (DGI).

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre décennies ? La question divise les producteurs, exportateurs et...

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la recherche de nouveaux partenaires.