De plus en plus de Marocains enterrent leurs morts en Belgique

30 octobre 2021 - 19h40 - Belgique - Ecrit par : A.T

De plus en plus de Bruxellois musulmans, notamment d’origine marocaine, préfèrent inhumer leurs proches loin de la terre d’origine, malgré l’assouplissement des restrictions sanitaires.

Cette pratique imposée par les contraintes liées au Covid-19, tend à mettre à mal la tradition qui consiste à retrouver la dernière demeure sur la terre d’origine.

Pendant la crise, les musulmans n’avaient de choix que d’enterrer leurs proches dans les cimetières bruxellois à cause de l’impossibilité de rapatrier les corps des défunts, rappelle Belga, évaluant à près de 1 100 le nombre de personnes qui ont été enterrées au cimetière d’Evere.

A lire  : À Bruxelles, les jeunes musulmans se définissent d’abord par rapport à leur religion

Cette année, malgré l’assouplissement des restrictions sanitaires et la réouverture des frontières, le constat est resté le même. Plusieurs familles ont continué à inhumer leurs proches loin de la terre d’origine.

Pour Rachida, une Marocaine résidant à Bruxelles citée par l’agence de presse, cela permet d’être proche d’eux. «  Je sais qu’elle est ici. Je ne dois pas prendre un avion (pour aller me recueillir), car on ne va au Maroc qu’une fois par an. Certains ne peuvent même pas y aller  », a-t-elle déclaré après s’être recueillie sur la tombe de sa maman.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bruxelles - Religion - MRE

Aller plus loin

L’Exécutif des Musulmans de Belgique toujours en crise

L’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) suscite régulièrement des polémiques depuis sa création. Récemment encore, le président de cette association a annoncé qu’il renonce...

Bruxelles : des ONG alertent sur la situation des mineurs marocains

SOS Jeunes/Quartier libre AMO, Médecins sans frontières, Médecins du monde et la plateforme citoyenne Bxl Refugees alertent sur la situation précaire des mineurs étrangers à...

La Belgique salue la mémoire des anciens mineurs

La Belgique a rendu hommage aux mineurs marocains pour les grands sacrifices qu’ils ont consentis dans le développement de l’industrie charbonnière et de l’essor économique des...

À Bruxelles, les jeunes musulmans se définissent d’abord par rapport à leur religion

Les jeunes musulmans bruxellois se définissent d’abord par rapport à leur religion. C’est ce que révèle une étude menée conjointement par l’ULB et la VUB.

Ces articles devraient vous intéresser :

Nora Fatehi convertie au Christianisme ?

L’artiste marocaine Nora Fatehi a déclenché une vague de réactions sur Instagram après avoir publié un extrait vidéo la montrant portant un collier avec une croix.

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

« Tu mourras dans la douleur » : des féministes marocaines menacées de mort

Au Maroc, plusieurs féministes, dont des journalistes et des artistes, font l’objet d’intimidations et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, après avoir appelé à plus d’égalité entre l’homme et la femme dans le cadre de la réforme du Code de la...

Maroc : la date de l’Aïd Al Fitr connue

Considérant que le jeûne de Ramadan durera 29 jours cette année selon les calculs astronomiques, l’Aïd Al Fitr 2024 sera célébrée au Maroc le mercredi 10 avril.

Ramadan : Un mois de spiritualité… et de bagarres ?

Le Ramadan, mois sacré pour les musulmans, est synonyme de spiritualité et de partage. Mais au Maroc, il prend également une tournure plus sombre avec l’apparition d’un phénomène bien connu : la “Tramdena”. Ce terme désigne l’irritabilité et...

Le ramadan commence le lundi 11 mars 2024 en France

C’est officiel : le mois de Ramadan débutera lundi 11 mars 2024 en France, a annoncé le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Cette date a été déterminée après observation scientifique et calcul astronomique.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).