Recherche

Les inquiétudes des Canadiens bloqués au Maroc

© Copyright : DR

8 juin 2020 - 16h30 - Société

Julie Bellegarde fait partie des nombreux ressortissants canadiens restés bloqués au Maroc en raison de la fermeture du trafic aérien depuis plus de deux mois. Elle s’inquiète pour sa santé et celle des autres.

"On a des nouvelles de rien. On n’a pas de soutien", se désole cette mère de famille. Le ministère des Affaires étrangères avait organisé des opérations de rapatriement au mois d’avril mais Julie Bellegarde n’a pas réussi à obtenir une place à bord des vols, rapporte Le Journal de Montréal. En cause, une mauvaise connexion internet.

"Ça prenait des codes pour acheter le billet. Je n’ai pas eu les codes pour les deux premiers vols de rapatriement les 21 et 23 avril. Ensuite, j’ai reçu le code pour le vol du 25, mais ma connexion internet n’était pas assez stable pour que je puisse me rendre à la fin du processus pour acheter mon billet en ligne, ce qui fait en sorte que je suis encore ici", explique-t-elle.

Après cet épisode, plus de nouvelles de la part de l’ambassade canadienne et du gouvernement. "Le gouvernement, pour l’instant, n’a pas l’air d’avoir envie de bouger", dit cette mère d’un adolescent de 17 ans resté au Québec. Il lui a été proposé de payer 2500$ pour un vol de deux escales via Londres. Seulement, il lui est impossible de faire ce trajet à cause de sa condition physique. Elle obtient une autre solution mais n’est toujours pas au bout de ses peines.

"Il y a une association qui nous a beaucoup aidés, pour récupérer les gens qui sont encore au Maroc en collaboration avec une agente de voyage et la compagnie aérienne Nolinor. Donc on avait les autorisations d’atterrir et tout ça, par contre, ce que je sais, c’est que Affaires mondiales ce serait comme un peu entravé dans tout ça, et là, on attend encore pour voir si le vol privé que l’association a mis sur pied viendra nous chercher", raconte-t-elle.

Pour Julie Bellegarde, le rapatriement des Canadiens coincés au Maroc devient urgent. "Ça commence à être assez urgent qu’on revienne au Canada parce que [...] c’est devenu des questions de santé qui sont assez importantes", assure-t-elle.

Mots clés: Canada , Santé , Rapatriement

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact