Recherche

Insécurité routière : les chiffres de la police qui font peur

© Copyright : DR

21 août 2019 - 15h20 - Société

Un bilan alarmant a été dressé par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) qui fait mention d’une trentaine de personnes décédées dans des accidents de la circulation survenus en périmètre urbain, seulement au cours de la semaine allant du 12 au 18 août 2019.

Le communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) évoque des accidents d’une extrême gravité qui ont occasionné un très grand nombre de blessés, 1615, précisément, dont 80 très graves.

Parmi les principales causes de ces accidents, le communiqué cite l’inadvertance des conducteurs et des piétons, la vitesse excessive et le non-respect de la signalisation verticale et horizontale. Ajouté à toutes celles-ci, le non-respect des distances de sécurité entre véhicules, la circulation sur la voie de gauche et la conduite en état d’ébriété ont été également relevés.

Par ailleurs, il faut souligner que le comportement du conducteur, qui va à l’encontre des dispositions du Code de la Route, est estimé à 90% la cause première des accidents de la circulation. Autant de facteurs de risque qui sont renforcés par un trafic plus intense de la circulation sur les axes routiers et autoroutiers, pendant cette période estivale, notamment. Cet afflux se justifie par la forte concentration de la population le long des villes côtières, ainsi qu’au niveau des stations balnéaires.

Pour pallier tout ceci, des mesures sont prises par les autorités compétentes, dont entre autres, la prévention des risques par l’éducation, la formation, la sensibilisation et la communication mais, également, la mise en place d’un système plus efficace de contrôle et des sanctions dissuasives.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact