Interpol met en garde contre les vols de vaccins anti-Covid

26 janvier 2021 - 11h00 - Monde - Ecrit par : I.L

Interpol lance une alerte à ses pays membres dont le Maroc sur le risque d’explosion de la criminalité avec l’acheminement des vaccins. Il s’agit d’une « pandémie criminelle » bien plus virulente que celle causée par le virus, indique le secrétaire général de l’organisation, Jürgen Stock.

Dans un entretien accordé à une chaîne américaine, le secrétaire général de l’organisation, Jürgen Stock, précise n’avoir jamais observé cette dynamique actuelle dans le milieu du crime organisé et qui vise les stocks de vaccins.

Selon le même responsable, ces attaques pourraient prendre d’ampleur au fur et à mesure que les États réceptionnent les livraisons de vaccins commandés aux laboratoires de fabrication. Pour le secrétaire général à l’organisation, la chaîne d’approvisionnement en vaccins pourrait être infiltrée par les réseaux criminels. Ces hors-la-loi pourraient proposer des produits contrefaits aux États en détresse et même aux particuliers qui souhaitent se procurer leur injection par leurs propres moyens, prévient-il. « Au moment où les gouvernements se préparent à distribuer les vaccins, les organisations criminelles projettent d’infiltrer ou de perturber les chaînes d’approvisionnement », ajoute-t-il.

Selon Assabah, une alerte mondiale de niveau orange avait été adressée aux services chargés de l’application de la loi de ses 194 pays membres par Interpol. L’organisation avait invité ces services à se préparer à l’offensive des réseaux de crime organisé qui risquent de s’attaquer aux vaccins contre le Covid-19, physiquement comme sur Internet. Des exemples d’infractions commises par des personnes qui ont fait la publicité de faux vaccins, les ont vendus et les ont administrés ont été révélés par Interpol.

Des dispositions sont déjà prises par le Maroc pour parer à ces attaques. Dès la réception du vaccin, le stock a été placé dans un lieu sûr, tenu secret avant d’être acheminé, ce dimanche, vers la régie autonome des frigorifiques de Casablanca et distribué dans les régions sous escorte.

Sujets associés : Santé - Interpol - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Coronavirus au Maroc : les plus de 75 ans vaccinés ce vendredi

Le Maroc s’apprête à lancer la campagne de vaccination anti-Covid. Les premiers rendez-vous des citoyens âgés de plus de 75 ans sont fixés au vendredi 29 janvier prochain.

Vaccin anti-Covid-19 au Maroc : une première livraison ce vendredi

Un avion cargo de la compagnie aérienne Royal air Maroc, transportant le premier lot de vaccin anti-Covid-19 des laboratoires AstraZeneca, devra atterrir, vendredi 22 janvier à...

Le Maroc, premier pays à réceptionner ses lots de vaccins sur le continent

Le Maroc a réussi à prendre une grande avance sur de grands pays africains en recevant ses premières doses d’AstraZeneca. Le royaume devient ainsi le premier pays du continent à...

Inezgane : fraude au vaccin anti-Covid-19

Poussés par la crainte de la contamination au coronavirus, certains Marocains préfèrent frauder pour se faire vacciner sans être éligibles. Non encore prioritaire, une femme a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...