Intoxication alimentaire mortelle à Marrakech : la justice a rendu son verdict

2 juillet 2024 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le tribunal de première instance de Marrakech a infligé, lundi 1er juillet 2024, une peine de prison ferme au propriétaire du snack-bar du quartier Mhamid où 26 personnes avaient été victimes d’une intoxication alimentaire.

Le verdict est tombé dans l’affaire du « poison mortel », ayant causé la mort de six personnes, dont une enfant. Le tribunal de première instance de Marrakech a condamné le propriétaire du snack-bar du quartier Mhamid où 26 personnes avaient été victimes d’une intoxication alimentaire et de deux ses complices à quatre ans de prison ferme. Ils ont également écopé d’une amende de 1000 dirhams. Ils étaient, tous trois, poursuivis en état d’arrestation. Le tribunal avait entre-temps rejeté leur demande de libération.

À lire :Maroc : une intoxication alimentaire envoie 36 personnes à l’hôpital

Il est reproché au propriétaire de l’établissement d’avoir causé la mort par négligence et non-respect des règlements et des lois, retiré des objets du lieu du crime avant d’effectuer les opérations initiales dans le but d’entraver le cours de la justice, ainsi que d’avoir fourni un produit présentant un danger pour la santé humaine, et d’avoir conservé et stocké les denrées alimentaires destinées à la vente dans des conditions qui ne respectent pas l’hygiène. Les deux autres personnes étaient poursuivies pour « complicité ».

À lire :Intoxication alimentaire à Marrakech : Deux morts et 24 personnes à l’hôpital

Fin avril, 26 personnes avaient été intoxiquées après avoir mangé dans un snack-bar du quartier Mhamid. Elles ont été transportées d’urgence à l’hôpital Ibn Zohr. Suite à la multiplication de plaintes, le propriétaire du snack-bar, ainsi que deux de ses collaborateurs ont été interpellés et conduits au siège de la police. Après leur interrogatoire, la police a transmis tous les procès-verbaux au procureur du roi auprès du tribunal de première instance de Marrakech.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Droits et Justice - Prison - Alimentation

Aller plus loin

Deuxième intoxication alimentaire en moins d’un mois à Marrakech

Encore une intoxication alimentaire à Marrakech, la deuxième en moins d’un mois. Cinq personnes ont été admises à l’hôpital après avoir consommé un repas dans un snack d’un...

Nouvelle intoxication alimentaire au Maroc : 27 personnes à l’hôpital

Un fast-food de Martil a été à l’origine d’une intoxication alimentaire de grande ampleur cette semaine. Plus de 27 personnes ont été touchées, présentant des symptômes tels que...

Intoxication alimentaire à Marrakech : Deux morts et 24 personnes à l’hôpital

Deux personnes seraient décédées et 24 autres ont été intoxiquées après avoir mangé dans un snack de Marrakech. La viande avariée servie dans l’établissement serait à l’origine...

Maroc : une intoxication alimentaire envoie 36 personnes à l’hôpital

36 personnes ont été intoxiquées après avoir mangé dans un snack de la place El Mchouar, à Tiznit. L’établissement a été fermé et une enquête approfondie est en cours pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Aïd Al-Adha au Maroc : alerte sur les viandes vertes

Redoutant le verdissement des viandes à cause des fortes températures au Maroc et les maladies qui pourraient en découler, des experts appellent les consommateurs à la vigilance lors de la célébration de l’Aïd al-Adha.

Maroc : des marchés de gros pour combattre la spéculation

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la création de douze nouveaux marchés régionaux de gros, équipés d’installations modernes pour combattre la spéculation alimentaire exacerbant l’inflation. Cette démarche, a-t-il dit, s’inscrit...

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.