Réaction de l’Iran suite aux accusations du Maroc

9 mai 2021 - 10h00 - Ecrit par : A.S

Saeed Khatibzadeh, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a réagi aux accusations de Nasser Bourita exprimées lors de sa participation à la réunion tenue par visioconférence de la Commission américaine des affaires publiques d’Israël (AIPAC), le lobby israélien actif aux États-Unis. Le patron de la diplomatie marocaine a accusé l’Iran d’«  agir par l’intermédiaire de mandataires pour déstabiliser l’Afrique du Nord et de l’Ouest ».

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a rejeté les accusations de Nasser Bourita, chef de la diplomatie marocaine, lesquelles ont été exprimées lors de son intervention devant l’AIPAC, rapporte Al Manar. Saeed Khatibzadeh dénonce des « allégations sans fondement contre l’Iran ».

« En raison de son incapacité à résoudre ses propres problèmes régionaux, le gouvernement du Maroc a exprimé son soutien au régime criminel sioniste et a une fois de plus répété les allégations sans fondement contre la République islamiste d’Iran », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères. Selon lui, « de telles accusations non fondées contre l’Iran ne font que contribuer aux complots américains et israéliens dans la région et travaillent contre les partisans de la juste cause palestinienne ».

« Il est dommage que le Maroc qui occupe actuellement la présidence du Comité Al-Qods détourne l’attention du principal problème du monde islamique, à savoir la lutte contre la nouvelle agression à Al-Qods et la défense des droits de la nation palestienne, alors que le monde musulman a plus que jamais besoin d’unité et de solidarité », a déploré le responsable iranien.

Jeudi, Nasser Bourita est intervenu devant l’AIPAC. « Les gens en savent plus sur les activités nucléaires de l’Iran, mais l’Iran agit également par l’intermédiaire de mandataires pour déstabiliser l’Afrique du Nord et de l’Ouest », a-t-il déclaré, avant de soutenir la normalisation des relations entre le Maroc et Israël. Selon le chef de la diplomatie marocaine, le rapprochement entre le royaume et l’État hébreu est un facteur qui renforcera la dynamique de paix au Moyen-Orient.

Tags : Diplomatie - Iran - Israël - Nasser Bourita

Aller plus loin

Le soutien militaire de l’Iran au Polisario confirmé

Des informations font état de ce que l’Iran apporte un soutien militaire au front du Polisario. Avec l’aide du Hezbollah libanais, il entraîne les miliciens du mouvement...

Sahara : l’Iran se pose en défenseur du Polisario

L’Iran donne la preuve qu’il avait comploté en catimini à Alger il y a trois ans contre le Maroc. C’est ce qui convient de déduire des récentes déclarations d’un diplomate iranien...

Le Maroc et l’Iran dans une concurrence religieuse en Afrique de l’Ouest

Alors que l’Iran cherche, semble-t-il, à tout prix à propager le chiisme en Afrique de l’Ouest, il voit un obstacle majeur se dresser sur son chemin : le Maroc. Ce dernier tend à...

L’Iran veut rétablir ses relations diplomatiques avec le Maroc

L’Iran cherche à renouer le dialogue avec le Maroc après trois ans de gel des relations diplomatiques.

Nous vous recommandons

« Gagner de l’argent en dormant » fait des victimes à Tétouan

De nombreuses femmes de Tétouan et ses environs ont été victimes sur Internet, des réseaux de vente pyramidale qui ont pour slogan « Gagner de l’argent en dormant ».

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,62 % face à l’euro et s’est appréciée de 0,47 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 03 au 09 février 2022. C’est ce qu’indiquent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Un Marocain meurt d’une crise cardiaque après l’attaque d’un chien errant

Un jeune homme attaqué par un chien errant à Marrakech, a tellement pris peur qu’il a fait une crise cardiaque.

Opération Marhaba 2022 : Algésiras veut du concret

Après l’annonce de la réouverture des frontières maritimes avec le Maroc et le retour « immédiat et progressif » du trafic maritime de passagers suspendu depuis mars 2020, l’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA) demande que les actes...

Le PSG recrute Sakina Karchaoui

La joueuse franco-marocaine Sakina Karchaoui vient de rejoindre le Paris Saint-Germain. Membre de l’équipe féminine de l’Olympique Lyonnais (OL) depuis 2020, l’internationale française de 25 ans a signé jusqu’en 2024 avec le...

Le caftan marocain illumine l’édition Miss Univers 2021 (vidéo)

Le caftan marocain est à l’honneur à la 70ᵉ édition Miss Univers 2021 qui se déroule en Israël. Il est sublimé par la jeune Miss Maroc, Kawtar Benhalima, en lice pour la couronne et qui est habillée par la styliste marocaine Samira...

Licencié, Abdeslam Ouaddou réclame près de 10 millions DH au MC Oujda

L’ancien international marocain, Abdeslam Ouaddou, réclame à titre de dommages-intérêts, près de 10 millions de dirhams à la CNRL et à la FRMF, après avoir été licencié en janvier dernier de son poste d’entraîneur de la Mouloudia d’Oujda...

Ruée des entreprises et touristes israéliens vers le Maroc

La normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël intervenue en décembre 2020 provoque une ruée des entreprises et touristes israéliens vers le royaume.

Aéroport de Marrakech : 120 vols à gérer avant dimanche, entre le Maroc et la France

C’est un remue-ménage à l’aéroport de Marrakech. Il faudra gérer 120 vols avant dimanche prochain à 23H59, l’heure à laquelle il n’y aura plus de vols entre le Maroc et la France. Marrakech étant la principale destination des touristes français, les...

Le détail de la situation économique du Maroc en 2020 (Rapport)

Le wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, a présenté samedi au Roi Mohammed VI, le rapport annuel de la Banque Centrale sur la situation économique, monétaire et financière du royaume au titre de l’exercice 2020. L’année 2020 a été essentiellement...