Mort mystérieuse d’un étudiant marocain en France, sa famille exige une enquête

21 août 2020 - 12h00 - France - Ecrit par : I.L

La famille d’un étudiant marocain, Ismail Essiari, décédé en mai dernier dans un accident de la route a été seulement informée du drame il y a quelques jours. Meurtris par cette nouvelle et sans grands moyens financiers, les proches du jeune disparu réclament le rapatriement de son corps dans son pays d’origine.

Originaire d’Agadir, le jeune marocain de 24 ans, étudiant en France en L3 de physique à l’université d’Orléans, s’est retrouvé deux fois successivement à l’hôpital psychiatrique Georges Daumézon de Fleury-les-Aubrais, rapporte France3.

Après ces deux séjours dans ce centre hospitalier, le jeune étudiant a réclamé un laissez-passer auprès du consulat marocain d’Orléans. Malheureusement, les autorités consulaires ne lui ont pas délivré le document nécessaire pour son retour au Maroc.

Après avoir déménagé, début mai, il s’est installé à Saint-Denis, dans le 93. Selon le même site, ce fut le dernier contact qu’il a eu avec ses proches avant d’être tué dans un accident dans des conditions encore très floues. Selon l’avocat de la famille, les proches de la victime n’ont eu de ses nouvelles qu’après trois mois de recherche et après avoir alerté le consulat marocain d’Orléans, la police française, les hôpitaux et même les réseaux sociaux.

Pour l’avocat, les regards de la famille sont désormais tournés vers "les conclusions judiciaires" afin d’éclaircir les circonstances du décès et les raisons du dysfonctionnement qui a maintenu les proches d’Ismail dans l’ignorance. Elle est beaucoup plus préoccupée par le rapatriement du corps de son fils. Au dire de l’avocat, enterrer le jeune étudiant marocain en France, serait, à leurs yeux, comme une "seconde disparition."

Sujets associés : France - Droits et Justice - Décès - Rapatriement

Aller plus loin

Mystère autour du décès d’une infirmière au CHU de Marrakech

Les autorités judiciaires de la ville de Marrakech ont diligenté une enquête suite au décès mystérieux mardi d’une sage-femme qui était de garde au CHU de Marrakech.

Les épreuves les plus difficiles de l’étudiant marocain mort à Orléans

L’étudiant marocain Ismail Essiari, 24 ans, a enduré les épreuves les plus difficiles de la vie avant sa mort à Orléans le 12 mai dernier. Son corps sera rapatrié au Maroc dans...

Le corps d’un policier retrouvé à Nador, suicide ou meurtre ?

À Nador, le décès dans des conditions encore floues d’un brigadier de police, a suscité, samedi, l’ouverture d’une enquête judiciaire, afin d’en déterminer les causes. Le défunt...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le club des avocats offre un service gratuit d’orientation juridique pour les MRE

Le club des avocats au Maroc apporte son aide à la communauté marocaine résidant à l’étranger en mettant à sa disposition des lignes téléphoniques qui leur permettront de bénéficier gratuitement d’une orientation juridique et des conseils.

Décès de Khalil Hachimi Idrissi

Le directeur général de l’Agence marocaine de presse (MAP), Khalil Hachimi Idrissi, est décédé samedi matin à Rabat à l’âge de 67 ans, après avoir lutté contre une longue maladie

Le deuil persistant de Booder pour son ami Wahid Bouzidi

Près de trois mois après le décès de son ami, l’humoriste franco-marocain Booder rend un nouvel hommage au Franco-algérien Wahid Bouzidi qui lui « manque énormément ».

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi en deuil

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi vient d’annoncer une triste nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux.

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le Souverain a appelé au respect des droits de la femme et à une réforme audacieuse...

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Les Lions de l’Atlas en deuil

Le monde du football marocain est en deuil suite à l’annonce du décès d’Abderrahim Ouakili, ancien joueur international, survenu ce lundi 18 décembre 2023 à l’âge de 53 ans.