Israël reconnaît le Sahara marocain : le PJD reste muet

22 juillet 2023 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a demandé aux membres et responsables du parti un black-out sur la reconnaissance par Israël de la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

Abdelilah Benkirane a demandé aux membres et responsables du parti de s’abstenir de toute déclaration ou commentaire au sujet de la lettre du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, dans laquelle il reconnaît la marocanité du Sahara, peut-on lire sur le site officiel du parti de la lampe.

À lire : Israël reconnait la souveraineté du Maroc sur le Sahara

Plusieurs formations politiques, notamment le RNI, le PAM et l’Istiqlal, ainsi que d’autres acteurs politiques marocains se sont déjà prononcés sur le sujet, après que le Cabinet royal a annoncé lundi la réception par le roi Mohammed VI d’une lettre du Premier ministre israélien dans laquelle il informe le souverain de la décision d’Israël « de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le territoire du Sahara occidental ».

À lire : Les Marocains divisés sur la reconnaissance par Israël de la marocanité du Sahara

Cette décision, précise la lettre, sera « reflétée dans tous les actes et les documents pertinents du gouvernement israélien », et sera « transmise aux Nations unies, aux organisations régionales et internationales dont Israël est membre, ainsi qu’à tous les pays avec lesquels Israël entretient des relations diplomatiques ». Israël étudie aussi « l’ouverture d’un consulat dans la ville de Dakhla », souligne la note.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Israël - Sahara Marocain - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Autonomie Sahara - Abdelilah Benkirane

Aller plus loin

Les Marocains divisés sur la reconnaissance par Israël de la marocanité du Sahara

Alors que certains Marocains se réjouissent de la reconnaissance par Israël de la souveraineté du Maroc sur le Sahara, d’autres y voient une « honte », « un cadeau empoisonné...

Drapeau marocain à la Knesset : visite d’Enaam Mayara en Israël cette semaine

Enaam Mayara, président de la Chambre des Conseillers se rendra cette semaine à la Knesset, en Israël, à l’invitation personnelle de son homologue israélien Amir Ohana. Il...

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a...

L’Algérie réagit à la reconnaissance par Israël de la souveraineté du Maroc sur le Sahara

Le ministère algérien des Affaires étrangères vient de dénoncer la reconnaissance par Israël de la souveraineté marocaine sur le Sahara, parlant de violation flagrante du droit...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...

Le PJD en colère contre le nouveau Code de la famille

Le parti de la justice et du développement (PJD) dirigé par Abdelilah Benkirane, affiche son opposition à la réforme du Code de la famille. Du moins, pour certaines propositions.

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Élections en Espagne : la droite remettra-t-elle en cause la marocanité du Sahara ?

Au lendemain de la débâcle électorale de son parti, Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, vient d’annoncer la tenue d’élections anticipées pour le 23 juillet. Ces élections pourraient voir l’arrivée du Parti populaire (PP) et la remise...

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...