Italie : cinq Marocains arrêtés pour « violences physiques et sexuelles brutales »

8 novembre 2020 - 23h30 - Monde - Ecrit par : J.K

Les services de sécurité italiens ont arrêté, jeudi, dans la province de Reggio Emilia, dans le nord du pays, cinq Marocains, pour agression physique à l’encontre d’un couple, également marocain.

Le quotidien Assabah rapporte que les agresseurs ont pris le couple par surprise sur une route, et l’ont attaqué à l’arme blanche, au visage et aux jambes. L’homme, blessé, a été abandonné sur place, tandis que sa compagne, conduite dans un champ de vignes, a été soumise à des « violences physiques et sexuelles brutales », indiquent les services de sécurité, ajoutant que les deux victimes ont été transférées à l’hôpital pour y recevoir des soins.

Si le motif précis de cette attaque qualifiée de « sauvage » par les « carabiniers » reste inconnu, tout porte à croire, qu’il s’agit d’un règlement de comptes. Selon l’hypothèse des enquêteurs, note le quotidien, les victimes connaissaient probablement leurs agresseurs qui, les prenant en filature, les attendaient sur la route.

D’après le quotidien, la voiture dans laquelle voyageaient le Marocain et sa compagne (43 ans et 37 ans), a été arrêtée par quatre personnes sur deux motos. Les carabiniers, alertés par l’appel d’un citoyen, ont réussi à mettre la main sur quatre personnes, dont deux résidents irréguliers âgés de 24 et 29 ans, et deux autres, de 26 et 43 ans, détaille le journal. Tous sont poursuivis pour enlèvement, agressions physiques et sexuelles. Une troisième personne a été arrêtée plus tard et poursuivie pour complicité.

Ce cas est un parmi tant d’autres, indique le quotidien, soulignant que plusieurs agressions sexuelles de tout genre commises par des Marocains, ont été signalées ces derniers temps en Italie. Foi d’un rapport des services de sécurité de ce pays, pas moins de 23 arrestations, parmi les Marocains résidents en Italie, pour agressions sexuelles ou pour leur implication dans des affaires de sextorsion, conclut la même source.

Sujets associés : Italie - Droits et Justice - Sextorsion - Violences et agressions - Arrestation

Aller plus loin

France : un Marocain condamné à 15 ans de prison pour des viols

Jawad, 23 ans, poursuivi pour le viol de deux femmes de 37 et 64 ans, en 2018, à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) et à Plaisir (Yvelines), vient d’écoper de 15 ans de réclusion...

Maroc : un homme condamné à 8 ans de prison pour le viol d’un enfant souffrant d’un handicap mental

Deux personnes ont été condamnées par le tribunal de Tétouan pour le viol d’un enfant souffrant d’un handicap mental. La victime a été conduite en pleine forêt, dans la commune...

Quatre mineurs marocains placés en garde pour avoir agressé une femme à Montpellier

Un équipage de la Police secours a interpellé quatre mineurs non accompagnés originaires du Maroc dans le secteur de l’avenue d’Assas. Il leur est reproché d’avoir agressé une...

Salé : quatre individus arrêtés pour le viol de deux filles

Quatre individus armés et cagoulés ont été interpellés et placés en garde à vue à la gendarmerie royale de Salé. Il leur est reproché le viol à tour de rôle de deux jeunes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Le club des avocats offre un service gratuit d’orientation juridique pour les MRE

Le club des avocats au Maroc apporte son aide à la communauté marocaine résidant à l’étranger en mettant à sa disposition des lignes téléphoniques qui leur permettront de bénéficier gratuitement d’une orientation juridique et des conseils.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.