L’Italie offre des permis de travail aux Marocains, voici les secteurs concernés

16 janvier 2022 - 08h00 - Monde - Ecrit par : A.T

Cette année en Italie, quelque 69 700 permis de travail seront octroyés aux travailleurs non-européens, dont les Marocains. Ces permis concernent les travailleurs saisonniers et non-saisonniers, ainsi que les travailleurs indépendants.

Plus précisément, les autorités italiennes ont réservé 20 000 permis dans les secteurs du transport de marchandises pour le compte d’autrui, de la construction, du tourisme hôtelier. Ces permis sont ouverts aux travailleurs issus de 30 pays, dont le Maroc, la Côte d’Ivoire, la Corée, l’Algérie, etc., indique un communiqué du ministère en charge de l’immigration.

Dans ce même sillage, 7700 permis sont destinés aux citoyens de pays tiers ayant terminé des programmes de formation et d’étude dans leurs pays d’origine, les travailleurs d’origine italienne résidant au Venezuela, et les travailleurs indépendants. Les demandes pour ces types de permis de travail peuvent être effectuées à partir du 27 janvier, fait savoir le ministère.

A lire : Italie : 3900 permis de travail pour les Marocains

Quant aux 42 000 autres permis, restants, ils sont consacrés aux secteurs agricoles et du tourisme hôtelier. 32 nationalités sont concernées, dont les Marocains.

Sujets associés : Italie - Immigration

Aller plus loin

Erreur administrative : un Marocain en difficulté financière au Canada

Alors que le permis de travail de Marocains recrutés pour leurs compétences lors d’une mission québécoise au Maroc et employés par un centre de carrosserie a été renouvelé sans...

Le Portugal accorde des permis de travail aux clandestins marocains

Dans le souci de diminuer considérablement le nombre élevé d’immigrants illégaux en provenance du Maroc, le Portugal prévoit d’accorder des permis de travail aux Marocains afin...

Italie : un Marocain à la tête d’un réseau exploitant illégalement des migrants

Les agents de la protection du travail en Italie ont arrêté un ressortissant marocain qui servait d’intermédiaire dans l’exploitation de travailleurs marocains dans des champs...

Fraude : la Belgique bloque des permis de travail pour des Marocains

Plusieurs centaines de dossiers de demandes de permis combinés séjour-travail en Belgique font l’objet d’une enquête pour suspicion de fraude. Parmi ces dossiers, près d’une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

« La question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc »

Emmanuel Dupuy, président de l’Institut prospective et sécurité en Europe affirme que la question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc qui a adopté une nouvelle stratégie face à l’Europe.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.