Erreur administrative : un Marocain en difficulté financière au Canada

18 mars 2023 - 22h10 - Monde - Ecrit par : S.A

Alors que le permis de travail de Marocains recrutés pour leurs compétences lors d’une mission québécoise au Maroc et employés par un centre de carrosserie a été renouvelé sans anicroches, celui d’un compatriote est en souffrance depuis plus de six mois. Et pour cause, une erreur administrative dont son employeur n’avait pas connaissance.

Mohcine El Kandouri se retrouve dans une situation fâcheuse. Depuis plus de six mois, il ne peut plus travailler pour le Groupe Saillant, en raison du non-renouvellement de son permis de travail. « C’est vraiment un drame humain qui se produit, en pleine pénurie de main-d’œuvre en plus !, lance Mélissa Dumont, directrice des communications et des ressources humaines pour le Groupe Saillant. On nous vend le recrutement international comme solution à la pénurie de main-d’œuvre, mais j’ai un employé qui travaillait pour nous et qu’on ne peut même plus faire travailler. » Ses quatre autres compatriotes employés dans la même entreprise n’ont pas connu cette difficulté. Immigration Canada a renouvelé leurs permis de travail.

À lire : Fraude : la Belgique bloque des permis de travail pour des Marocains

À l’origine du non-renouvellement du permis de travail de Mohcine, une erreur administrative signalée tard en septembre 2022. Il manquait le Certificat d’acceptation du Québec du Marocain, un document obligatoire pour délivrer un permis de travail. Le travailleur marocain n’était pas au courant, son dossier étant entre les mains de la firme de consultants ImmigrEmploi chargée du renouvellement du permis de travail des employés du Groupe Saillant. « J’ai été surpris et choqué. Je n’en savais rien », a affirmé le travailleur marocain. Selon le président de la firme ImmigrEmploi, Luc Gauvin, cette fâcheuse situation est due à un « problème informatique », rapporte Le Devoir, ajoutant que la consultante chargée du dossier d’El Kandouri « n’aurait jamais reçu de message d’IRCC l’informant qu’il y avait des documents manquants au dossier. »

À lire :Menacé d’expulsion, un Marocain vit « comme un voleur » en France

« Elle comptait sur ce courriel et il n’est jamais rentré, dit-il. Au moment où elle est allée voir [en septembre, dans le portail d’IRCC], elle a vu la correspondance demandant le Certificat d’acceptation, mais il était trop tard. » Il y avait « un autre bogue » du site gouvernemental, qui a compliqué les échanges, estime Luc Gauvin. « Au-delà de la perte pour notre entreprise, on parle ici d’un pauvre travailleur qui a de la misère à joindre les deux bouts », déplore Mélissa Dumont. Depuis, le Groupe Saillant a entrepris des démarches pour que Mohcine obtienne son permis. En attendant, le travailleur marocain vit dans un petit studio de Québec sans aucun revenu. « Je vais bientôt aller vivre chez un ami », confie-t-il.

Sujets associés : Canada - Emploi - Québec - MRE

Aller plus loin

L’Italie offre des permis de travail aux Marocains, voici les secteurs concernés

Cette année en Italie, quelque 69 700 permis de travail seront octroyés aux travailleurs non-européens, dont les Marocains. Ces permis concernent les travailleurs saisonniers et...

Drôme : un agriculteur se bat pour empêcher l’expulsion de son ouvrier marocain

Un maraîcher de Vaunaveys-la-Rochette (Drôme) a lancé un appel au préfet de la Drôme ainsi qu’à la députée LREM de sa circonscription Célia de Lavergne pour garder son «...

Le Canada facilite l’octroi du visa pour les Marocains

Les citoyens de 13 pays, incluant les Philippines, le Maroc, le Panama et dix autres nations, pourront voyager au Canada par avion sans avoir besoin de Visa de Résidence...

Menacé d’expulsion, un Marocain vit « comme un voleur » en France

Alors qu’il préparait un voyage au Maroc avec son épouse de nationalité française, un Marocain a reçu une obligation de quitter le territoire français (OQTF) parce qu’il est...

Ces articles devraient vous intéresser :

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Enseignement supérieur : le Maroc fait appel aux MRE

Le Maroc envisage de recourir à ses compétences à l’étranger pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur dans ses universités. Une réforme est en cours de préparation pour revoir le cadre légal régissant la profession.

Les MRE face au défi du développement local

Ce mercredi 10 août, le Maroc célèbre la journée nationale des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Placée sous l’égide du ministère chargé des affaires étrangères et des MRE, ces journées visent à consolider les canaux de dialogue avec les...

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port. Une somme avoisinant 80 millions de dirhams a été consacrée à l’amélioration...

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Voici le guide fiscal 2023 des MRE (douane)

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de dévoiler son guide fiscal pour l’année 2023 à destination des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’augmentation du prix des billets de ferry entre le Maroc et l’Espagne suscite l’inquiétude parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), nombreux à se rendre cette année au Maroc pour voir leurs proches. Le ministre marocain du Transport et de la...

Les Marocains partiront à la retraite plus tard

Le Maroc s’est engagé dans la voie de réforme de son système de retraite visant à rétablir l’équilibre financier des régimes. Et l’une des principales dispositions du nouveau texte est le relèvement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans. La...

L’aéroport de Casablanca se plie en quatre pour servir les MRE

En vue de simplifier la vie aux Marocains résidant à l’étranger (MRE), en séjour au Maroc, l’Agence urbaine de Berrechid-Benslimane a adopté un guichet unique, dédié à ces usagers.

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.