Des journalistes marocains « séquestrés » en Algérie

1er novembre 2022 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’Union générale des journalistes arabes a fustigé lundi 31 octobre 2022 le traitement réservé aux journalistes marocains partis couvrir le sommet de la Ligue arabe, prévu du 1ᵉʳ au 2 novembre à Alger. Cette réaction fait suite à une correspondance du Syndicat national de la presse marocaine (SNPM).

Habilités à couvrir les activités du sommet de la Ligue arabe, des journalistes d’Al Aoula ont été expulsés d’Alger où devrait se tenir cette rencontre régionale. Dans un communiqué publié lundi, l’Union générale des journalistes arabes a condamné ce traitement qui leur a été réservé. « Il est indispensable de respecter les journalistes et de leur permettre d’exercer librement leur mission, et ce, conformément aux lois et coutumes internationales, explique l’union.

À lire :Sommet arabe : le Maroc dénonce les provocations de l’Algérie

Quelques heures plus tôt, le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM) s’est fendu d’un communiqué pour condamner la « séquestration et l’expulsion » de ces journalistes. Aussi, a-t-il fait savoir que ces journalistes en question travaillent pour la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT), premier acteur du pôle audiovisuel public du Maroc. Ils ont été soumis, dès leur arrivée à l’aéroport Houari Boumédiène d’Alger, à des provocations délibérées avant d’être séquestrés près de six heures et interrogés par les services sécuritaires et du renseignement d’Algérie, a rapporté le Syndicat.

Sujets associés : Algérie - Ligue arabe - Alger - Presse

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

L’Algérie craint que Mohammed VI vole la vedette au sommet arabe

Le roi Mohammed VI et presque tous les chefs d’État des pays arabes seront présents au sommet arabe prévu dans la capitale algérienne les 1ᵉʳ et 2 novembre prochains. En tout, 17...

Participation au sommet arabe : Mohammed VI pose des conditions

Le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita a donné, pour la première fois, des nouvelles de la participation du roi Mohammed VI au sommet de la ligue arabe en Algérie. Le...

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir saboter le sommet de la Ligue arabe

L’Algérie, qui accueille le sommet arabe prévu les 1ᵉʳ et 2 novembre, a accusé vendredi le Maroc de tenter de saboter l’événement.

Sommet arabe : Nasser Bourita en Algérie

Le ministre des Affaires étrangères marocain, Nasser Bourita, s’est rendu samedi en Algérie, dans le cadre des préparatifs du sommet de la Ligue...

Nous vous recommandons

Algérie

Sahara : réaction de l’Algérie aux propos du chef de la diplomatie espagnole

Une brouille diplomatique s’installe progressivement entre l’Espagne et l’Algérie. Cette dernière a réagi aux propos tenus par José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération en réaction à la...

Maroc et Israël : Lapid et Bourita expriment leurs inquiétudes sur les relations avec l’Algérie

Le chef de la diplomatie israélienne Yaïr Lapid et son homologue marocain ont exprimé leurs « inquiétudes au sujet du rôle joué par l’Algérie dans la région, son rapprochement avec l’Iran et la campagne qu’elle a menée contre l’admission d’Israël en tant que...

Frontières Maroc-Algérie : nouvel appel du roi Mohammed VI

Dans son message à la Nation à l’occasion du 22ᵉ anniversaire de la Fête du Trône samedi, le Roi Mohammed VI a appelé à l’ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie. Pour le Souverain, les raisons ayant conduit à la fermeture des frontières entre...

Un responsable algérien qualifie le Maroc d’«  État voyou  »

Saïd Ayachi, président du Comité algérien de soutien au peuple sahraoui (CNASPS) a réagi à l’évacuation du leader du Polisario, Brahim Ghali, à son retour en Algérie et à la crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne. Le responsable algérien qualifie le...

Les Marocains, seuls Africains dans le Top 25 des naturalisations en Allemagne

Les Marocains sont les seuls Africains figurant dans le top 25 des naturalisations en Allemagne. Les Algériens et les Tunisiens sont ainsi absents du classement de l’Office fédéral des statistiques,...

Ligue arabe

La Ligue arabe appelle le Maroc et l’Algérie à la retenue

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul-Gheit a réagi à la décision de l’Algérie de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc. Il appelle les deux pays à la retenue et à tout évitement d’une nouvelle...

Conflit libyen : l’Europe remercie le Maroc

Le porte-parole de l’Union Européenne (UE) a souligné mardi à Bruxelles, le «  rôle actif » joué par le Maroc dans la résolution du conflit libyen. Par la même occasion, Peter Stano a témoigné la «  reconnaissance  » de l’UE au...

L’Algérie quitte une réunion de la Ligue arabe à cause de la carte complète du Maroc

Protestant contre l’affichage de la carte complète du Maroc, y compris la région du Sahara, l’Algérie s’est retirée, jeudi, d’un sommet de la Ligue arabe, tenu en Tunisie du 28 au 29 juin.

Participation au sommet arabe : Mohammed VI pose des conditions

Le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita a donné, pour la première fois, des nouvelles de la participation du roi Mohammed VI au sommet de la ligue arabe en Algérie. Le souverain marocain « conditionne son déplacement à une atmosphère saine »...

Mohammed VI n’ira finalement pas en Algérie

Mohammed VI ne participera finalement pas au sommet de la Ligue arabe qui démarre ce 1ᵉʳ novembre, à Alger.

Alger

Sahara : l’Iran se pose en défenseur du Polisario

L’Iran donne la preuve qu’il avait comploté en catimini à Alger il y a trois ans contre le Maroc. C’est ce qui convient de déduire des récentes déclarations d’un diplomate iranien sur le Sahara, en soutenant le...

Rupture avec le Maroc : l’Algérie dans la diversion selon El País

La presse espagnole a réagi à la rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie. Le journal El País estime qu’Alger tente de faire diversion.

Algérie : un Marocain arrêté lors des manifestations du Hirak

Lors de la 110ᵉ semaine des manifestations pacifiques du Hirak, la police a procédé, vendredi 26 mars à Alger, à l’arrestation d’un Marocain. Il s’agit d’un homme âgé de 30 ans en situation irrégulière sur le territoire...

L’ambassadeur d’Algérie a quitté le Maroc

Les tensions entre l’Algérie et le Maroc ne sont pas près de baisser. Alger vient de décider de mettre fin aux fonctions de son ambassadeur à Rabat, Abdelhamid Abdaoui.

L’Algérie remercie ses ambassadeurs en poste dans les pays proches du Maroc

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a remercié des ambassadeurs et consuls en poste dans des pays ayant une proximité avec le Maroc. Cette décision serait-elle liée à une absence de percée diplomatique de leur part au sujet de la question du Sahara...

Presse

Maroc : un caïd s’en prend violemment à des journalistes

Une équipe de reportage de la chaîne publique "Al-Amazighia" a été agressée par l’agent d’autorité, le caïd du 3ᵉ cercle de Tifelt, situé à 50 km de Rabat.

Procès d’Omar Radi : le journaliste retourne au tribunal le 29 octobre

Le procès le journaliste Omar Radi, pour « ébriété publique » avec « injures » avec un de ses collègues Imad Stitou, lui, en liberté, s’est ouvert jeudi devant le tribunal de première instance de Casablanca avant d’être immédiatement renvoyé au 29...

Polémique au sein des pilotes de Royal Air Maroc

L’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL) est en colère. Dans un communiqué, elle dénonce certains organes de presse qui accusent des pilotes de ligne marocains d’être de connivence avec des instances syndicales représentant l’Algérie et...

Maroc : des organisations de journalistes exigent la libération de Omar Radi et Slimane Raissouni

Réunis au sein du SNJ, du SNJ-CGT et de la CFDT-Journalistes, les journalistes marocains ont appelé en milieu de semaine à libération de deux confrères maintenus en détention préventive depuis près d’un an. Omar Radi et Slimane Raissouni, dans l’attente de...

Maroc : deux journalistes en grève de la faim

Deux journalistes marocains, en détention préventive depuis huit et dix mois, dans l’attente de leur jugement, observent une grève de la faim. Ils espèrent ainsi obtenir leur libération provisoire, ont annoncé leurs avocats...