Kénitra : un meurtrier trahi par son téléphone

14 août 2021 - 17h00 - Ecrit par : G.A

Le village de Tannaja dans la province de Kenitra est encore sous le choc suite au meurtre d’un homme de 52 ans. Le suspect n’est rien d’autre que le fils de la victime, qui a essayé de masquer son crime, mais il a été trahi par son téléphone.

La vingtaine à peine, un jeune homme a roué de coups son père qui a succombé à une hémorragie sévère. Un meurtre de sang-froid qui a secoué toute le village, rapporte le quotidien Assabah, qui souligne que pour brouiller les pistes, il a déclaré aux gendarmes que son père l’avait contacté à 3h 30 du matin pour lui dire qu’il a été agressé par des inconnus non loin de sa maison. Selon ses dires, il s’est empressé de le secourir avant de le transporter à son domicile où il a succombé à ses blessures.

À lire : Maroc : condamné à la peine de mort pour parricide

Sa version des faits n’a pas convaincu les gendarmes qui n’ont constaté aucune trace d’agression sur le lieu où le mis en cause avait déclaré avoir trouvé son père blessé. Ce n’est qu’au cours de l’enquête que les gendarmes ont constaté que le père et son fils menaient une relation assez tendue. Des messages de menaces ont été retrouvés dans le téléphone du suspect. Pire encore, dans une conversation audio enregistrée avec sa petite amie, le jeune homme lui déclarait qu’il allait tuer son père et le découper. Des preuves accablantes qui ont poussé les enquêteurs à s’intéresser à lui.

À lire : Maroc : une affaire de parricide émeut la ville de Kelaa Sraghna

Des investigations plus poussées ont permis aux gendarmes de découvrir que le suspect en voulait à son père depuis qu’il s’est séparé et entretenait des relations avec des jeunes femmes au vu et au su des habitants du village, jetant le déshonneur sur sa famille.

À lire : Tanger : 20 ans de prison pour le meurtre de son père

Déféré devant le parquet général, il a été poursuivi en état d’arrestation pour homicide volontaire avec préméditation et outrage à l’autorité judiciaire.

Tags : Kenitra - Homicide - Gendarmerie Royale - Violences et agressions

Aller plus loin

Maroc : un « mort » réapparaît au tribunal

Alors que ses héritiers et sa sœur sont jugés pour escroquerie devant la Cour d’appel de Kénitra, un homme censé être mort réapparaît en pleine...

Maroc : condamné à la peine de mort pour parricide

Le jeune homme qui a tué son père à Ouled Frej, dans la province d’El Jadida a écopé de la peine de mort. Tel est le verdict rendu par la chambre criminelle près la Cour d’appel de...

Maroc : une affaire de parricide émeut la ville de Kelaa Sraghna

Les gendarmes en poste à Kelaa Sraghna ont découvert samedi le corps d’un homme qui aurait été victime d’un parricide. La dépouille avait été jetée dans un trou après les...

Tanger : 20 ans de prison pour le meurtre de son père

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Tanger a condamné un jeune homme et sa mère, respectivement à 20 ans et 15 ans de réclusion criminelle pour...

Nous vous recommandons

Le Maroc porte plainte contre un journal allemand

L’ambassadeur du Maroc à Berlin, Zohour Alaoui, a déposé au nom du Royaume, une demande d’injonction à l’encontre de la société d’édition de journaux « Süddeutsche Zeitung GmbH », pour « allégations mensongères dans le cadre d’un reportage sur l’utilisation...

Achat de drones turcs et israéliens : le Maroc prêt à contrer toute attaque algérienne

Depuis la normalisation de leurs relations, Israël et le Maroc multiplient les accords militaires et sécuritaires. Israël reste le principal fournisseur du Maroc en drones kamikazes et en missiles, utilisés pour des frappes de longue portée. Dans un...

Sahara : l’Algérie suspend les échanges commerciaux avec l’Espagne

Après l’interdiction de l’importation des bœufs espagnols en avril, l’Algérie veut étendre la mesure à tous les produits commerciaux en provenance d’Espagne. Cette décision viole l’accord d’association avec l’Union européenne de...

Un Français en cavale arrêté à Casablanca

Un Français en cavale, suspecté d’être impliqué dans une affaire de trafic de drogue a été arrêté à l’aéroport de Casablanca. Faisant l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par le Bénin, il a été présenté au parquet en attendant son...

Castille-et-León : le premier bébé de 2022 est Marocain

Le premier bébé arrivé au monde en 2022 à Castille-et-León (Nord de l’Espagne) est Marocain. De sexe féminin, il a vu le jour seulement six minutes après 00 heure le 1ᵉʳ janvier et se prénomme Sara.

La France humilie des anciens ministres marocains

Les restrictions d’octroi de visas français concernent aussi les anciens ministres, fonctionnaires et hommes d’affaires marocains et autres.

Le Maroc veut fibrer 50% de la population d’ici 2025

Le Maroc montre son ambition dans la fibre optique. Le Chef du gouvernement vient d’affirmer, à l’occasion du Conseil d’administration de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), vouloir fibrer au moins 50 % de la population...

Achraf Hakimi à Tel-Aviv pour la Supercoupe

L’international marocain Achraf Hakimi est à Tel-Aviv où il participera avec le PSG à la Super Coupe de France baptisée «  Trophée des Champions  ». Elle opposera cette saison, Lille, le champion de France, et le PSG, vainqueur de la...

Les Marocains très divisés sur les relations hors mariage

Un Marocain sur deux estime que les relations sexuelles hors mariage relèvent des libertés individuelles, selon une étude qui vient d’être publiée.

Le trafic aérien international rebondit grâce aux MRE

Grâce au retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc, le trafic aérien international est reparti à la hausse dans les aéroports marocains au cours de la période allant du 15 juin au 31 août 2021. L’Office national des aéroports (ONDA) fait savoir...