Lahcen Sekkouri, ministre de la Jeunesse et des Sports

8 octobre 2015 - 20h50 - Maroc - Ecrit par : J.L

Lahcen Sekkouri du parti Mouvement Populaire a été nommé ce jeudi à Tanger ministre de la Jeunesse et des sports par le roi Mohammed VI, après la démission de Mohand Laenser suite à son élection au poste de président de la région Fès-Meknès.

Le nouveau ministre qui occupait jusque-là le poste de chef de cabinet de Mohand Laenser est l’un des fidèles du patron du Mouvement Populaire, qui a toujours su rester à l’écart des conflits opposant les différents courants du parti.

Ancien consul général du Maroc en Bretagne, au Pays de la Loire et en Basse Normandie, Lahcen Sekkouri est le troisième ministre à occuper ce poste depuis la nomination du gouvernement Benkirane en janvier 2012.

Deux autres ministres du Parti Justice et Développement Abdelaziz El Omari et Driss El Azami élus respectivement maires de Casablanca et Fès devraient également quitter le gouvernement.

Sujets associés : Fès - Mohammed VI - Tanger - Meknès - Elections - Mohand Laenser - Gouvernement marocain - Lahcen Sekkouri

Aller plus loin

Maroc : Trois ministres quittent le gouvernement

Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane aurait eu le feu vert de son parti le PJD pour exécuter sa stratégie visant à réduire le nombre de ministres de sa formation...

Maroc : décès de l’ancien ministre Lahcen Sekkouri

L’ancien ministre marocain de la Jeunesse et des Sports Lahcen Sekkouri est décédé mardi à Rabat, des suites d’une maladie, selon l’annonce faite par sa famille. Il était âgé de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pour le roi Mohammed VI, la clé du développement en Afrique passe par la mer

Le roi Mohammed VI a annoncé lundi, dans son discours de la Marche verte, son intention de « construire une flotte marchande nationale forte et compétitive », afin d’améliorer le commerce sur la côte atlantique.

Marche verte : discours du roi Mohammed VI

Le Roi Mohammed VI adressera ce dimanche soir un discours à l’occasion du 47ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte, annonce le Ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie dans un communiqué.

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

Aziz Akhannouch préside une réunion consacrée aux MRE

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a présidé mardi 30 août une réunion consacrée aux Marocains du monde. Il s’agit pour le chef de l’exécutif de mettre en place les stratégies pour venir en aide à la communauté marocaine à l’étranger.

Le roi Mohammed VI ne fera plus de discours du 20 août

Le roi Mohammed VI ne prononcera plus le discours de la célébration de la Révolution du Roi et du Peuple le 20 août. Celui-ci, selon le Cabinet royal est trop proche du discours du Trône et celui de la rentrée parlementaire.

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Rentrée parlementaire : voici le discours du roi Mohammed VI

Le Roi Mohammed VI a adressé, vendredi, un discours au Parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 2ème année législative de la 11ème législature. Le voici dans son intégralité

Le roi Mohammed VI félicite Walid Regragui et les joueurs marocains

Le roi Mohammed VI a eu un entretien téléphonique avec l’entraîneur de l’équipe nationale, Walid Regragui, suite à leur parcours en coupe du monde au Qatar.

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 542 personnes

A l’occasion de la commémoration de la révolution du Roi et du Peuple, le Roi Mohammed VI a gracié 542 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume.