Recherche

L’émotion de Latifa Ibn Ziaten à Rennes

© Copyright : DR

19 janvier 2020 - 15h20 - Monde

Latifa Ibn Ziaten, la mère de l’une des victimes du terroriste Mohammed Merah, était, vendredi 17 janvier 2020, l’invitée des Assises de la citoyenneté à Rennes. À cette occasion, cette femme, qui dirige l’association Imad, a partagé des émotions avec le public.

« Mon fils a été assassiné debout, je dois rester debout », a déclaré Latifa Ibn Ziaten. Cette mère de famille a perdu Imad, son enfant, lâchement assassiné par le terroriste Mohammed Merah en mars 2012. Avec l’assocation Imad pour la jeunesse et la paix, elle se rend dans les banlieues et prisons de la France pour sensibiliser les jeunes sur la radicalisation.

Lors de son intervention aux Assises de la citoyenneté, elle a raconté ses rencontres avec des jeunes surtout radicalisés, des détenus, ceux qui « manquent de confiance et d’amour », rapporte Ouest France. « Je veux mettre ces enfants et adolescents en confiance, qu’ils trouvent leur place, parce que vous êtes l’avenir. Si vous ne démarrez pas votre moteur, personne ne le démarrera à votre place. Cette association, c’est pour que plus tard, vous puissiez voler de vos propres ailes. », s’est-elle adressée aux jeunes.

« Vivre ensemble, c’est apprendre à connaître l’autre », a insisté Latifa Ibn Ziaten. Celle qui se rend chaque année en Chine, au Maroc, ou encore en Israël, a raconté une anecdote à son auditoire. « À Tel Aviv, un jeune m’a demandé où étaient les juifs », a-t-elle dit. « Ils sont autour de nous, tu ne les vois pas ? Mais parce que tu penses qu’ils ressemblent à quoi ? Ben, en fait, ils sont comme nous », a-t-elle répondu.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact