Times of Israel met Latifa Ibn Ziaten à l’honneur

7 février 2021 - 16h30 - France - Ecrit par : S.A

Le journal Times of Israel a consacré un article à l’engagement de la Franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère d’Imad, premier militaire assassiné à Toulouse par Mohammed Merah le 11 mars 2012.

Elle avait créé l’association « Imad pour la jeunesse et la paix » après le décès de son fils, qui organise des interventions dans des écoles, des maisons d’arrêt ou des foyers, mais aussi des projets éducatifs comme la restauration d’un musée au Maroc par « une vingtaine de jeunes en difficulté, issus d’un milieu social défavorisé » en 2018. Mme Ibn Ziaten est persuadée que la prévention des dérives sectaires et extrémistes passe avant tout par l’investissement dans l’accompagnement des jeunes.

Selon elle, le «  piège  » de la radicalisation plane sur les jeunes « livrés à eux-mêmes », « fatigués et rejetés de partout  ». « Il faut réussir à savoir ce qu’il se passe dans la tête d’un jeune et quelles solutions on peut lui proposer », résume-t-elle. « Quand vous n’avez pas les chances à disposition pour réussir, quelqu’un peut vous récupérer », ajoute-t-elle. Pour elle, l’accompagnement quotidien des enfants placés en foyer est un des enjeux clés, tout comme l’accès à des assistants de service social dans tous les établissements scolaires et la réinsertion des détenus à leur sortie de prison.

Au fil des ans, cette Franco-marocaine de 61 ans est devenue une figure de la lutte contre la radicalisation en France. Elle recevra, jeudi 11 février, le prix Zayed 2021 de la fraternité aux Émirats arabes unis pour son engagement. Ce prix lui sera remis (ainsi qu’au secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres), lors d’une cérémonie virtuelle à Abou Dhabi, présentée par le pape François et le grand imam d’Al-Azhar. « C’est un grand honneur » et « ça va vraiment m’aider dans mon travail, dit-elle.

Sujets associés : France - Terrorisme - Jeunesse - Latifa Ibn Ziaten

Aller plus loin

Latifa Ibn Ziaten reçoit le « prix Zayed de la fraternité humaine »

La militante franco-marocaine dans les domaines social et humanitaire, Latifa Ibn Ziaten, a reçu le « Prix Zayed de la fraternité humaine », édition 2021. Tout comme la...

Emmanuel Macron distingue Latifa Ibn Ziaten

Le président de la République française, Emmanuel Macron a promu la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten au grade d’officier dans l’ordre national du mérite pour son...

L’émotion de Latifa Ibn Ziaten à Rennes

Latifa Ibn Ziaten, la mère de l’une des victimes du terroriste Mohammed Merah, était, vendredi 17 janvier 2020, l’invitée des Assises de la citoyenneté à Rennes. À cette...

Maroc-Israël : première prise de contact entre Nasser Bourita et David Govrin

En poste à Rabat depuis le 26 janvier, David Govrin, le chargé d’affaires de l’État hébreu au Maroc, a eu une rencontre avec Nasser Bourita, le ministre marocain des Affaires...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

TikTok, vecteur de débauche au Maroc ?

De nombreux Marocains continuent d’appeler à l’interdiction de TikTok, dénonçant la publication par les jeunes de contenus violents ou à caractère sexuel sur cette application qui, selon eux, porte atteinte aux valeurs du royaume.

Les passagers qui arrivent au Maroc surveillés à la loupe

Le Conseil de gouvernement a décidé jeudi de renforcer son arsenal en matière de lutte contre le terrorisme et les crimes organisés, en faisant adopter un projet de décret.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Maroc : les ravages du mariage sur reconnaissance de dette

Une forme de mariage peu médiatisée est en train de prendre de l’ampleur dans certaines régions du Maroc, selon une émission diffusée sur la chaîne Al Aoula. Il s’agit du mariage sur reconnaissance des dettes.