Le Maroc, 4e pays arabe exportateur vers la France

17 mars 2005 - 19h51 - France - Ecrit par :

Les échanges commerciaux entre la France et le Maroc connaissent, à l’heure actuelle, "une évolution remarquable et satisfaisante", a affirmé l’ambassadeur Serge Boidevaix, président de la Chambre de commerce franco-arabe (CCFA).

Dans une déclaration à la MAP, en marge d’une rencontre mercredi à Paris avec la presse arabe accréditée, M. Boidevaix a mis en relief les actions entreprises par le Maroc dans le processus de dynamisation de ses exportations, soulignant à cet égard que le Royaume est l’un des rares pays arabes à avoir des échanges commerciaux équilibrés avec la France.

"Je pense que c’est une excellente évolution de parvenir enfin à un commerce équilibré", a-t-il dit, rappelant qu’il y avait toujours un excédent commercial français.

Selon les statistiques établies par la CCFA, les importations françaises du Maroc ont atteint environ 2,575 milliards d’euros en 2004 alors que ses exportations vers le Royaume sont estimées à 2,769 milliards.

Durant cette période, le Maroc a été le 4-ème pays arabe exportateur vers la France après l’Arabie Saoudite, l’Algérie et la Tunisie, et le 2-ème pays importateur derrière l’Algérie.

Map

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Exportations - Politique économique

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : 100 milliards de dirhams d’exportations automobiles cette année

Le secteur automobile marocain devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dirhams en termes d’exportation de véhicules, a annoncé mardi Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du commerce.

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

Artisanat marocain : record des exportations en 2022

La bonne dynamique des exportations de l’artisanat marocain constatée depuis le début de l’année se confirme. À fin 2022, les recettes du secteur devront atteindre un milliard de dirhams, soit une croissance de 15% par rapport à 2021. Un record.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.