Le Maroc, terre d’investissement en vogue

18 juin 2005 - 12h25 - Ecrit par : A.S

Fatima Mistahi, célibataire, hôtesse d’accueil dans une clinique, n’en revient pas d’être propriétaire à Marrakech, sa ville d’origine. Elle a acquis un duplex de 120 mètres carrés dans une résidence luxueuse avec piscine et tennis, édifiée par un des principaux promoteurs marocains, le groupe Chaabi Lil Iskan.

« Moi qui vis dans une tour dans la Seine-Saint-Denis, j’ai eu un coup de foudre, d’autant que le prix pr0posé à 49 000 euros était à ma portée, alors qu’en France je ne peux même pas m’acheter un studio en banlieue parisienne », raconte-t-elle. Surprise, le temps d’ouvrir un compte en dirhams convertibles et de souscrire un prêt consenti auprès d’une banque marocaine (taux variable de 8,5 %), le prix était passé à 57 000 euros. Après une âpre négociation, Mme Mistahi a finalement obtenu d’acheter au prix initial. Elle a équipé son appartement à la marocaine, en faisant faire des meubles sur mesure pour un coût de 4 000 euros. Elle compte en profiter un mois par an et le louer le reste du temps. « A 600 euros la semaine, ce tarif est un peu inférieur au marché », assure-t-elle.

Le Monde

Tags : Immobilier - Marrakech - Investissement

Aller plus loin

Le Maroc suspend les avantages fiscaux des investissements étrangers

Un changement radical est envisagé dans la politique d’attractivité des investissements étrangers au Maroc, selon le Projet de Loi des finances...

Nous vous recommandons

Une tentative de trafic international de drogue déjoué au port de Casablanca

Une enquête a été ouverte par la police judiciaire, afin d’arrêter toutes les personnes impliquées dans une tentative de trafic de 3,2 tonnes de résine cannabis saisies au port de Casablanca.

Les professionnels de l’hôtellerie-restauration français en quête de main-d’œuvre marocaine

Face au manque de candidats aux 270 000 offres d’emploi publiées pour la saison estivale 2022, l’Union des métiers de l’hôtellerie (UMIH) est en pourparlers avec le Maroc pour recruter des Marocains.

Le Portugal bloque des vols de Ryanair vers le Maroc

La compagnie aérienne Ryanair dénonce le blocage de ses lignes vers le Maroc par le ministère portugais des Infrastructures et l’Autorité nationale de l’aviation civile (ANAC). Cette situation l’empêche d’assurer les vols de plus de 3 000 passagers portugais...

Nawel Debbouze demandée en mariage par Fouad Ben Kouider

Nawel Debbouze va se marier. La petite sœur de l’humoriste franco-marocain, Jamel Debbouze, a été demandée en mariage par Fouad Ben Kouider, un entrepreneur également d’origine marocaine.

Les États-Unis et l’Algérie échangent sur le Sahara

En marge de la 76ᵉ assemblée générale de l’ONU qui se tient depuis lundi, à New-York, l’Algérie et les États-Unis ont évoqué la question du Sahara.

Maroc : il tue son grand-père pour lui voler son argent

Un jeune homme soupçonné du meurtre de son grand-père maternel, a été arrêté par la gendarmerie royale à Taliouine. Il envisageait de lui dérober l’argent qu’il pensait que ce dernier avait épargné.

L’aéroport d’Agadir, un hub pour les avions russes

Suite à l’avalanche de sanctions économiques, notamment la fermeture de plusieurs espaces aériens, l’aéroport d’Agadir est devenu un hub pour la Russie qui rapatrie ses ressortissants depuis les Caraïbes et le...

L’Algérie et le Maroc au bord de la guerre

L’Algérie accuse le Maroc d’avoir tué trois routiers algériens lors d’une attaque par drone dans le Sahara. Elle entend réagir à cette supposée attaque, faisant craindre une guerre dans la région.

Le beau geste de trois joueurs de l’OM envers Amine Harit

On en sait un peu plus sur les dessous du transfert à Marseille de l’international marocain Amine Harit. Le joueur est arrivé en prêt à l’OM, parce que trois joueurs du club ont accepté par solidarité une baisse de salaire, permettant ainsi à la DNGC de...

Tanger Med : arrestation d’un MRE d’Italie avec plus de 106 000 euros

Un Marocain résidant à l’étranger (MRE) a été arrêté samedi, par les éléments de la douane opérant au port Tanger Med. Il avait en sa possession plus de 106 000 euros non déclarés auprès des services compétents.