Recherche

Le roi invité à intervenir en faveur de 14 amateurs de hard rock

© Copyright : DR

17 mars 2003 - 09h27 - Maroc - Par:

L’hebdomadaire marocain Tel Quel (indépendant) a appelé samedi le roi Mohammed VI du Maroc à intervenir en faveur de 14 amateurs de hard rock condamnés à des peines de prison pour « actes pouvant ébranler la foi des musulmans ».

Un tribunal de Casablanca (100 km au sud de Rabat) a condamné le 6 mars 13 Marocains et un Egyptien à des peines allant d’un mois à un an de prison pour « trouble à l’ordre public » et détention d’objets divers, collants et T-shirts représentant Satan ou la mort et jugés « contraires à la foi musulmane ».

Le 11 mars, la liberté provisoire a été accordée à onze des quatorze prévenus dans l’attente du procès en appel.

S’adressant au roi Mohammed VI, l’éditorialiste de Tel Quel souligne que la cour d’appel « doit innocenter et réhabiliter les jeunes musiciens, puis les dédommager pour le temps qu’ils auront passé sous les verrous ».

« Ainsi, Majesté (...), vous aurez fait prévaloir la raison et la sagesse sur les petits calculs qui ont conduit à cet indigne verdict de première instance », ajoute Tel Quel en estimant que « le scénario vaseux » de la liberté provisoire « n’augure rien de bon ».

« Il faut réagir maintenant », écrit le journal qui assure que « les Marocains sont à un doigt de perdre tout espoir ».

Tel Quel juge le procès « ubuesque » et se demande s’il n’a pas été tenu pour « doubler les islamistes sur le thème de la moralisation de la société ».

Plusieurs ONG marocaines se sont élevées contre la condamnation des 14 amateurs de hard rock en dénonçant « un procès de la liberté d’expression et de création ».

AFP

Mots clés: Musique , Mohammed VI , Liberté d’expression , Nayda , Prison , Jeunesse

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact