Le TGV marocain, un "caprice royal" ?

29 septembre 2011 - 08h23 - France - Ecrit par : J.L

A la veille de la visite qu’effectuera le président français Nicolas Sarkozy au Maroc pour participer aux côtés du Roi Mohammed VI à l’inauguration du TGV devant relier Tanger à Casablanca en 2 heures 10 minutes, plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer ce projet qualifié de "caprice royal" en raison de son coût qui s’élève à 33 milliards de dirhams.

Le projet qui rappelle de part sa taille l’importance des marchés que s’adjuge la France au Maroc, explique l’AFP dans un article intitulé "Le Maroc, un petit eldorado pour les entreprises françaises", rappelle aussi que la France est toujours le premier partenaire commercial du Maroc.

La France reste en effet le premier fournisseur du Royaume avec 4 milliards d’euros en 2010, soit 15% de parts de marché, et s’offre 25% des exportations marocaines.

En 2010, les investissements directs français au Maroc ont atteint 1,8 milliard d’euros, soit 60% du total des IDE dans le pays qui arrive en deuxième position après la Chine en termes d’investissements directs français.

A ce jour également, près de 750 filiales françaises de commerce et d’industrie sont implantées au Maroc et emploient 100.000 Marocains.

Les IDE français qui avaient marqué une légère baisse au cours du premier semestre 2011, semblent reprendre depuis juillet, affirme Philippe Confais, directeur général de la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM) à l’AFP.

Pour le Fonds Monétaire International (FMI), le Maroc qui devrait enregistrer un taux de croissance de 4,6% en 2011, est l’un des rares pays arabes n’ayant pas subi les effets de la crise économique que traverse la région depuis que le début du Printemps arabe.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Investissement - Mohammed VI - Nicolas Sarkozy - Transport ferroviaire - TGV - Maroc - Printemps arabe - Transport en commun

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Lionceaux U17 célébrés pour à retour au Maroc

Lors d’une cérémonie organisée au Complexe Mohammed VI de football, le roi Mohammed VI a félicité les Lionceaux et le staff de la sélection nationale U17, pour leur exploit exceptionnel et leur qualification à la Coupe du Monde 2023.

Investissement privé au Maroc : la banque mondiale sonne l’alarme

L’investissement privé est en chute libre au Maroc. C’est du moins ce que révèle la banque mondiale dans son nouveau rapport de suivi de l’économie marocaine.

Académie Mohammed VI, un vivier de qualité au service du football marocain

Pensée et inaugurée en 2009 par le roi Mohammed VI, l’académie Mohammed VI (AMF) est devenue, au fil des ans, un vivier de qualité au service du football marocain, mais aussi du football français. Le Maroc doit en partie sa percée à la coupe du monde...

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Le groupe marocain OCP vise haut les quatre prochaines années

Après le succès de son premier programme d’investissement – la capacité de production d’engrais a triplé en 10 ans-, le groupe marocain OCP a préparé un nouveau programme d’investissement vert dont la mise en œuvre permettra d’atteindre la neutralité...

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Aide au logement : gros succès auprès des MRE

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) figurent parmi les 8 500 bénéficiaires du nouveau programme d’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier.

Mohammed VI, marque déposée

Le roi Mohammed VI tente de mettre définitivement fin aux tentatives d’usurpation de titre et/ou fraude. Son nom devient une marque déposée.

Quand Jeune Afrique encense Mohammed VI

Dans une analyse, François Soudan, directeur de la rédaction du magazine Jeune Afrique, a décortiqué le règne de Mohammed VI, mettant en avant la détermination, la vision claire et le bon sens du monarque marocain qui a su s’adapter aux exigences du...

Maroc : 1300 km de nouvelles lignes TGV

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Adeljalil, a présenté mardi à la Chambre des conseillers, le point des actions menées par l’Office national des chemins de fer (ONCF) en vue de renforcer et de moderniser le transport ferroviaire...