Madrid va régulariser la situation des clandestins

23 août 2004 - 11h42 - Espagne - Ecrit par :

Le gouvernement socialiste espagnol va régulariser la situation des immigrants clandestins en possession d’un contrat de travail, a annoncé le secrétaire d’Etat à l’Immigration, Consuelo Rumi, citée dimanche par le quotidien madrilène El Pais.

Cette mesure fait partie d’un programme d’intégration sociale des immigrants que Rumi veut lancer le mois prochain. Chaque année, des milliers de clandestins, notamm ubsahariens, tentent de gagner les côtes espagnoles dans des embarcations de fortune lors de traversées périlleuses. 81 parmi eux sont morts ou portés disparus depuis le début de l’année. Le gouvernement veut également régulariser la situation des sans-papiers qui dénonceront les chefs d’entreprise employant des étrangers sans contrat de travail, a-t-elle précisé. "Il s’agit de faciliter l’intégration sociale des étrangers" mais aussi de combattre l’économie parallèle, a expliqué Rumi. "Cela ne signifie pas qu’on va donner des papiers à tous les étrangers. Que cela soit bien clair", a-t-elle insisté. Parallèlement, Madrid réclamera davantage de fonds à l’Union européenne pour renforcer les contrôles frontaliers et faciliter les expulsions de clandestins, selon Rumi. "23% des sans-papiers qui réussissent à entrer en Europe le font à travers le territoire espagnol", a-t-elle indiqué. Madrid souhaite également des mesures d’appui de l’UE aux pays d’où partent la plupart des clandestins, a-t-elle dit sans plus de détails. Le gouvernement favorisera une immigration légale et ordonnée avec notamment l’octroi de visas d’une durée de trois mois pour permettre aux étrangers de trouver du travail en Espagne. Seront prioritaires les ressortissants des pays qui exercent les plus fortes pressions migratoires, a-t-elle dit. Elle s’est félicitée de la collaboration du Maroc, jugeant que "Rabat respecte ses engagements en matière de contrôle et de rapatriation". Selon des ONG, plus d’un million de clandestins vivent en Espagne, sur un total de plus de 2,5 millions d’immigrés.

Afp - L’économiste

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Madrid - Régularisation

Ces articles devraient vous intéresser :

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Maroc : vers la légalisation de la cryptomonnaie ?

Actuellement interdit au Maroc, la Cryptomonnaie pourrait être autorisée et officialisée par un projet de loi qui attend d’être voté.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Les souks marocains vont être renovés

Compte tenu du rôle essentiel que jouent les souks hebdomadaires dans le développement socio-économique, le ministre de l’Agriculture a annoncé travailler pour la rénovation de ces espaces.