Recherche

Un Magasin à Nîmes interdit l’accès aux femmes voilées

© Copyright : DR

31 octobre 2020 - 10h20 - Société

Colère à Nîmes où le gérant d’un magasin Vital a mis une affiche sur sa vitrine, interdisant l’accès aux femmes voilées. La justice a décidé d’ouvrir une enquête.

« À compter de ce jour, toute personne voilée ne sera pas autorisée à rentrer dans le magasin ». C’est l’interdiction qui est placardée sur la vitrine du magasin Vital, et qui a embrasé la toile. Ce jeudi soir même, le groupe Casino, propriétaire de la marque, via une déclaration sur twitter, s’était désolidarisé de l’initiative personnelle du directeur, qui aurait indiqué qu’il « assumerait les conséquences » mais qui, depuis, reste injoignable, rapporte Midi Libre.

« Nous musulmans, nous ne sommes pas des terroristes, nous musulmans n’acceptons pas tous ces drames. Nous sommes aussi des Français et cet acte de racisme est inadmissible », s’est indigné un Nîmois. Comme lui, plusieurs ont fait part de leur intention de porter plainte et de manifester à l’entrée du magasin.

Ce vendredi matin, le magasin nîmois a fait l’objet de jets de pierre, avec comme conséquence, la vitrine totalement dégradée. La justice nîmoise a indiqué qu’une enquête, confiée à la sûreté départementale de Gard, avait été ouverte sur les menaces reçues par le commerçant sur les réseaux sociaux, suivies de la dégradation de la vitrine du magasin. Une autre, a été ouverte pour refus illicite de vente et discrimination, ce même vendredi, rapporte la même source.

Abdallah Zekri, de l’observatoire de lutte contre l’islamophobie, compte déposer une plainte pénale dans les meilleurs délais, soulignant que ce n’est pas l’occasion de tomber dans le piège de ceux qui lient l’islam au terrorisme. Il faudra laisser la justice faire son travail, a-t-il conclu.

Mots clés: France , Islamophobie , Violences et agressions , Droits et Justice

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact