Managem et Wanbao Mining en partenariat pour des projets au Soudan

4 février 2021 - 00h30 - Economie - Ecrit par : J.K

Le groupe minier marocain Managem et le géant chinois Wanbao Mining viennent de signer un deuxième accord de développement aurifère au Soudan. Cette alliance stratégique permettra une prise de participations minoritaires croisées de 35 %.

Managem qui développe ses activités depuis une dizaine d’années et opérant dans la mine de Gabgaba, vient de conclure ce nouveau partenariat avec le groupe Wanbao Mining, afin de travailler sur un projet minier de grande portée au Soudan, en parallèle avec sa stratégie ayant pour objectif de développer ses investissements à l’échelle panafricaine et d’affermir sa présence dans ce pays.

Le nouveau projet a pour objectif, la production de près de 5 tonnes d’or par an à moyen terme, pour un investissement global d’environ 250 M$ et l’accroissement des activités d’exploitations dans les blocs détenus par les deux partenaires, afin de développer une deuxième mine d’or d’ici 3 ans. De plus, cette nouvelle collaboration stratégique entre les deux groupes prévoit une prise de participations minoritaires croisées de 35 %.

En 2017, le groupe Managem et son partenaire chinois Wanbao Mining avaient conclu un premier accord pour le développement du projet Pumpi, en RDC. Ce projet visait la production de 45 000 T de cuivre et 5 000 T de cobalt chaque année. En septembre 2020, les premières cathodes de cuivre ont été produites. En ce qui concerne la production des hydroxydes de cobalt, elle est prévue au premier trimestre 2021.

Sujets associés : Coopération - Investissement - Soudan - République démocratique du Congo - Industrie - Managem

Aller plus loin

Maroc : ils volaient le cuivre avant de l’exporter aux Etats-Unis

La gendarmerie royale à Sidi Bennour a démantelé un réseau spécialisé dans le vol de câbles de cuivre. Très outillée et bien organisée, la bande criminelle procède également à...

Le groupe minier marocain Managem renforce sa position en Afrique de l’Ouest

Le groupe minier marocain Managem vient de renforcer sa position en Afrique de l’Ouest en prenant le contrôle du projet aurifère de Boto, au Sénégal.

Le président malgache préfère confier ses mines au « Royaume Alaouite »

Le président de Madagascar, Andry Rajoelina, a décidé d’ouvrir une nouvelle page avec le "royaume Alaouite" (comme il se plaît à appeler le Maroc), en confiant l’exploitation de...

Maroc : des réserves de cobalt pour fabriquer des batteries rechargeables

Le Maroc pense sérieusement à exploiter ses réserves de cobalt dans le but de se lancer dans la fabrication des batteries rechargeables. L’information a été donnée à l’agence de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Gazoduc Maroc – Nigeria : le groupe russe OMK ne veut pas investir dans le projet

Les informations selon lesquelles, le groupe russe OMK, spécialisé dans la métallurgie, était impliqué dans le financement du projet de gazoduc Maroc – Nigeria, sont fausses. La direction a apporté un démenti, niant toute intention d’investir dans ce...

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

De belles perspectives pour la production marocaine d’huile d’olive

La Commission européenne est optimiste pour la production marocaine d’huile d’olive, avec une forte augmentation cette année.

Le chef de la police espagnole en visite au Maroc

Le Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire, (DGSN/DGST) Abdellatif Hammouchi, a reçu en audience à Rabat, son homologue espagnol, Francisco Pardo Piqueras qui a effectué au Maroc, une visite de travail.

Maroc : fort engouement pour le statut d’auto-entrepreneur

Le nombre d’auto-entrepreneurs continue d’augmenter au royaume. Fin 2021, ils étaient 373 663, soit quatre fois plus qu’il y 4 ans, d’après les chiffres la Direction Générale des Impôts (DGI).

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Maroc : de nouveaux projets pour renforcer le « Made in Morocco »

Le Maroc poursuit sa marche vers la souveraineté industrielle. Mardi dernier, le gouvernement a procédé au lancement du 4ᵉ lot d’opportunités d’investissements, initiées dans le cadre de la banque à projets. Au total, 275 nouveaux projets ont été...

Le Maroc facilite la vie aux investisseurs

À compter de l’année prochaine, le nombre de documents requis pour le traitement des dossiers d’investissement au Maroc sera réduit de près de la moitié.