Manifestation géante de diplômés chômeurs à Rabat

12 février 2011 - 07h45 - Ecrit par : L.A

Un millier de diplômés chômeurs s’est rassemblé dans les rues de Rabat jeudi soir pour réclamer des emplois dans le secteur public.

Les rassemblements de diplômés chômeurs, scène quotidienne de la capitale marocaine, ont repris jeudi après une trêve de dix jours. Celle-ci avait été demandée par les autorités marocaines après la révolution sociale tunisienne, et ce afin que ces rassemblements ne soient pas mal interprétées en raison de ce qui se passait dans la région.

Cette demande avait été faite lors d’une réunion entre les initiateurs de ces manifestations et les autorités marocaines le 24 janvier dernier, en même temps qu’une promesse d’embauche de 4500 diplômés. Selon les étudiants, ces embauches devaient débuter le 10 février dernier, mais le gouvernement aurait depuis demandé une rallonge au 1er mars.

Khalid Naciri, porte parole du gouvernement, a lui estimé lors d’un point de presse peu avant le rassemblement, que ces manifestations, dont une vingtaine est organisée dans le Maroc tous les jours, était un "indicateur rassurant" et que les Marocains "n’avaient pas besoin de l’exemple égyptien ou tunisien" pour s’exprimer.

Tags : Manifestation - Administration - Rabat - Emploi - Chômage

Nous vous recommandons

L’Algérie craint le réarmement du Maroc par Israël

Les dernières acquisitions en armes faites par le Maroc auprès d’Israël créent un vent de panique chez l’Algérie. Son armée estime que les nouvelles armes israéliennes confèrent la supériorité à l’armée marocaine en cas de...

Un MRE arrêté avec plus de 53  000 euros à Tanger Med

Un trafic de devise de plus de 53 000 euros a été déjoué, jeudi, par les services des douanes au port Tanger Med.

Variant Omicron : les soins intensifs débordés à Casablanca

Plus de place au service de soins intensifs et de réanimation du CHU de Casablanca. Les cas graves et critiques s’entassent à cause du variant Omicron alors que cette nouvelle vague de contamination vient à peine de commencer. Les experts et autres...

Thomas Partey : sa petite amie marocaine l’accuse de l’avoir violée

Thomas Partey, international ghanéen et milieu de terrain d’Arsenal, est accusé de viol par sa petite amie marocaine après avoir refusé de l’épouser lors de leur voyage en Espagne.

Transavia propose une nouvelle liaison vers le Maroc (49 euros)

La compagnie Transavia compte lancer une nouvelle liaison aérienne au départ de la France vers le Maroc au printemps prochain.

Rabat : les grands taxis augmentent leur tarif

Malgré l’annonce d’un programme de soutien du gouvernement, certains chauffeurs de grands taxis, ont décidé d’augmenter les tarifs habituels, pour tenter, disent-ils, de suivre le cours de l’inflation. Une décision en désaccord avec les syndicats et les...

Le Maroc améliore le statut des auto-entrepreneurs

Le gouvernement a annoncé l’adoption d’une réforme au profit des auto-entrepreneurs, afin d’augmenter le plafond de leur chiffre d’affaires.

L’Espagne « aide » les MRE à payer le carburant

L’État espagnol va dépenser plus de 26 millions d’euros pour faciliter le transit des Marocains d’Europe vers le Maroc via les ports espagnols dans le cadre de l’Opération Marhaba 2022.

Maroc : voici les plages propres (Pavillon Bleu)

Une vingtaine de plages et un port de plaisance au Maroc ont reçu pour le compte de cette année 2021, le label «  Pavillon Bleu  ». L’annonce a été faite par pour la Fondation Mohammed VI pour la protection de...

Le Maroc ne reconnaît plus les frontières de Sebta et Melilla

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a pris mardi un arrêté pour remplacer le mot « frontière » par celui de « bab » (porte en arabe) sur les enseignes des deux postes de police à Ceuta et...