Recherche

Maroc : 500 000 emplois menacés dans le tourisme

© Copyright : DR

30 juin 2020 - 10h00 - Economie

Autorisés à relancer leurs activités dès le 1ᵉʳ juillet prochain, 4 000 complexes hôteliers risquent de ne pas ouvrir en raison de leur trésorerie qui est déficitaire. 550 000 emplois directs dans le Tourisme sont ainsi menacés si le gouvernement n’injecte pas 12 milliards de DH afin de soutenir les salariés du secteur.

Ce montant attendu de l’Exécutif devrait aider les patrons de ces établissements à garantir un tiers des salaires sur 12 mois de leurs collaborateurs, rapporte Le 360. Pour réussir ce challenge, le gouvernement doit également donner son feu vert pour réduire les salaires des employés.

Selon une source proche du dossier, le secteur du Tourisme marocain va vivre une crise sociale sans précédent. À l’en croire un demi-million d’employés risquent de se retrouver très bientôt sans emplois. Outre les gestionnaires des hôtels, les agences de voyages et les transporteurs touristiques, qui font partie intégrante de la chaîne de valeur du tourisme au Maroc sont également concernés par ces menaces.

Pour la même source, l’État doit également exonérer les patrons de l’IGR pour la même période et opérer un report des paiements des taxes et impôts. En tout, ce secteur nécessite 1 milliard de DH par mois pour sortir de sa léthargie. Cette enveloppe permettra de sauver tous les emplois du secteur et d’assurer les revenus générés pour quelque 2 millions d’emplois indirects qui gravitent autour du secteur. “L’idée est de maintenir pour 12 mois encore l’indemnité servie jusqu’ici par la CNSS aux salariés en arrêt de travail.”, a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, le secteur pourrait bénéficier d’ici quelques jours du soutien de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) pour relancer le secteur, en attendant le soutien de l’État.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact