Maroc : l’abattage des chiens est désormais interdit

4 décembre 2020 - 15h00 - Ecrit par : K.B

Le Ministère de l’Intérieur marocain vient d’interdire l’usage d’armes à feu et des puissants barbituriques dans l’abattage des chiens errants.

Dans une note ministérielle, le département d’Abdelouafi Laftit, en réponse aux critiques des associations nationales et internationales pour la protection des animaux, a appelé les communes et leurs services d’hygiène, à utiliser des méthodes alternatives moins barbares.

Plusieurs militants associatifs s’étaient soulevés contre le grand massacre des chiens errants dans tout le pays. Cette pratique décriée au Maroc, mais aussi à l’international, avait poussé des collectifs à lancer plusieurs pétitions pour faire pression sur les autorités. C’est le cas par exemple du Collectif de citoyens de la ville d’Oujda qui a rassemblé plus de 50 000 signatures. Abattus à coups de fusil ou tués à l’aide de barbiturique, les chiens passent plus de 3 jours à agoniser.

Un accord avait été signé par le ministère de l’Intérieur, les départements de l’Agriculture et de la Santé et l’Autorité vétérinaire nationale, pour la mise en œuvre de la TNR (Trap Neuter Release), une solution permettant de mieux contrôler les populations d’animaux errants. Le procédé consiste à capturer les animaux, en euthanasier les plus dangereux, les stériliser et les vacciner avant de les relâcher.

Tags : Abdelouafi Laftit - Ministère de l’Intérieur Maroc

Aller plus loin

Le massacre des chiens errants continue à Marrakech

Les autorités de Marrakech ont procédé, avec l’appui des services d’hygiène, à une large opération d’élimination, à l’arme à feu, de chiens errants.

Maroc : des chiens errants torturés et enterrés vivants

Des bergers et des fermiers de Rabat, ont organisé un abattage de 30 chiens errants à Hay Karima, à Rabat –Salé, le 5 janvier dernier. À l’origine de ce drame animalier,...

Maroc : plus d’une dizaine de chiens meurent empoisonnés

À Agadir, 12 chiens ont été découverts morts empoisonnés dans un refuge pour animaux après avoir mangé de la viande contenant du poison jeté dans la cour de Morocco Animal Aid par un...

Maroc : les chiens errants sèment la terreur à Khémisset

Les chiens errants sont devenus un véritable danger pour les habitants de Khémisset qui craignent pour leur vie. Ils appellent les autorités locales à...

Nous vous recommandons

Il sera plus facile pour les Marocains d’obtenir de visa d’entrée en Israël

La décision du Maroc d’accorder des visas électroniques rapides aux ressortissants de 49 pays, dont Israël incite l’État hébreu à se lancer dans la même dynamique. Les moyens d’assouplissement de la procédure d’octroi des visas israéliens pour les...

Suspension du Pfizer : un scientifique dénonce le silence du gouvernement

Le professeur Azzedine Ibrahimi, membre du comité scientifique pour la gestion du Covid-19 a critiqué la décision du gouvernement relative à la suspension du vaccin Pfizer pour la première et la troisième...

Bruxelles : une nouvelle victoire pour les étudiantes voilées

Deux étudiantes voilées ont remporté leur procès contre Bruxelles. Pouvoir organisateur de la Haute école Francisco Ferrer, la ville interdit le port du voile dans l’établissement.

Maroc : les prix des logements pourraient grimper en 2022

Le financement participatif destiné à l’habitat a connu une progression de 49 % à fin octobre par rapport à la même période une année auparavant, s’établissant à 15,3 milliards de dirhams. Mais cette reprise des prêts immobiliers induit-elle une reprise du...

L’aéroport de Lyon propose le Maroc comme destination cet été

Le Maroc, la Tunisie, ou encore la Turquie font partie des 80 destinations que propose cet été l’aéroport Lyon Saint-Exupéry. Déjà deux terminaux sont rouverts (2 et 1B).

Les MRE sans passeport marocain ne pourront pas être rapatriés

Les autorités marocaines ont pris une décision qui ruine les espoirs de certains MRE bloqués à l’étranger de rentrer chez eux. Ceux-ci ne seront pas concernés par l’éventuelle opération de rapatriement que le gouvernement marocain entend...

Corendon va proposer plusieurs vols vers le Maroc

À partir du printemps 2022, la compagnie aérienne turque Corendon va démarrer ses vols vers le Maroc, au départ des aéroports de Bruxelles, Cologne, Düsseldorf et Rotterdam.

« Pedro Sánchez plie devant le Maroc et cède le Sahara »

Le gouvernement espagnol a changé sa position sur le Sahara, son ancienne colonie, soutenant désormais le plan d’autonomie proposé par le Maroc. Une décision historique dans la politique étrangère de l’Espagne. Pour le journal El Mundo, Pedro sanchez...

MRE : Algésiras et Tarifa se préparent pour l’Opération Marhaba 2022

L’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA) espère que l’Opération Marhaba dédiée aux MRE, suspendue depuis bientôt deux ans par le Maroc pour raison de crise sanitaire, va reprendre cette année.

Ligne Portimão-Tanger : un projet mort-né ?

Le projet de lancement de la ligne maritime entre Portimão et Tanger semble voué à l’échec. Isilda Gomes, maire de la vile portugaise affirme que ce projet commence à « perdre de l’intérêt. »