Maroc : augmentation des bénéficiaires de l’assurance maladie, des allocations familiales et de la retraite

13 février 2021 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le gouvernement marocain entend généraliser d’ici quelques années l’assurance maladie obligatoire de base, les allocations familiales et la retraite. C’est dans ce cadre, qu’il a approuvé jeudi, lors d’un conseil des ministres qui s’est déroulé à Fès, un projet de loi-cadre relatif à la protection sociale.

Ce projet, selon la MAP, vise à définir les principes et objectifs relatifs à la réforme du système de la protection sociale dans les cinq prochaines années, ainsi que les engagements de l’État, des collectivités territoriales, des établissements et entreprises publics, du secteur privé, de la société civile, des différentes instances publiques et privées et des citoyens pour atteindre ces objectifs.

L’assurance maladie obligatoire de base sera donc généralisée pour atteindre encore plus de bénéficiaires en 2021 et 2022. L’idée est d’inclure les personnes vulnérables bénéficiant du régime d’assistance médicale, les professionnels et travailleurs indépendants, les personnes non-salariées qui exercent une activité libérale. Environ 22 millions de personnes supplémentaires bénéficieront de cette assurance, qui couvre les frais de traitement, de médicaments et d’hospitalisation.

Selon le conseil des ministres, le projet de loi a prévu de couvrir aussi les allocations familiales en 2023 et 2024. Il s’agit de permettre aux ménages qui n’en sont pas encore bénéficiaires, de toucher des indemnités couvrant les risques liés à l’enfance ou des indemnités forfaitaires. Les retraités qui ont exercé un métier mais ne bénéficient d’aucune pension, sont aussi concernés par le projet, à travers la mise en application du système des retraites propre aux catégories des professionnels et travailleurs indépendants et personnes non-salariées qui exercent une activité libérale.

C’est en 2025 que le projet de loi prévoit la généralisation de l’indemnité pour perte d’emploi. Il s’agira de couvrir toute personne exerçant un emploi stable, en lui simplifiant l’accès à cette indemnité.

Sujets associés : Fès - Sécurité sociale - Conseil des ministres

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

L’accès aux prestations d’assurance maladie obligatoire simplifié

Depuis le 13 août, la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) simplifie les procédures d’assurance maladie obligatoire et d’amélioration de l’accès des...

Maroc : un prêt de la BAD pour la protection sociale

204 millions de dollars. C’est le montant du prêt accordé par la Banque africaine de développement (BAD) au Maroc pour le financement du Programme d’appui à l’amélioration de la...

Protection sociale : le FMI adresse un satisfécit au Maroc

Les efforts fournis par le gouvernement pour étendre la protection sociale à tous les Marocains ont été salués par le chef de la mission du FMI, chargé du Maroc, Roberto...

Maroc : bonne nouvelle pour les familles

Au Maroc, le gouvernement prévoit d’accorder de l’aide directe aux familles nécessiteuses dans le cadre du projet de généralisation des allocations familiales en...

Nous vous recommandons

Fès

Ryanair « abandonne » des passagers marocains

Une cinquantaine de passagers de Ryanair à destination de Fès ont vu leur vol décollé de l’aéroport de Toulouse Blagnac avant l’heure d’embarquement. La compagnie promet de les rembourser.

Prison ferme pour avoir triché au Baccalauréat

Des peines de prison ont été prononcées pour des candidats ayant triché au Baccalauréat. Ils ont été condamnés chacun à 3 mois d’emprisonnement ferme assortis d’une amende de 500 dirhams.

Voici la meilleure université au Maroc

L’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah (USMBA) de Fès fait partie des 1000 premières universités au monde, d’après les données du «  Times Higher Education University ranking 2021 (THE)  ». Elle est suivie des universités Hassan II de Casablanca, Ibn Tofail de...

Période de vaches maigres pour les hôteliers marocains

La décision portant interdiction de déplacements de et vers huit villes dont Marrakech a douché les espoirs de bon nombre d’hôteliers qui misaient sur la période estivale pour réaliser d’excellents chiffres...

Pour adopter au Maroc, des Belges choisissent des « blonds aux yeux bleus »

Le président du Conseil flamand de la jeunesse, Amir Bachrouri, était en visite de travail à Fès au Maroc pendant les vacances d’automne. À cette occasion, il a fait une étonnante découverte dans un...

Sécurité sociale

Espagne : 259 777 Marocains inscrits à la sécurité sociale

Le ministère espagnol du Travail, des migrations et de la sécurité sociale, a indiqué que 259 773 Marocains, à la fin du mois de novembre, étaient affiliés à la sécurité sociale.

Maroc : une aide directe pour les plus pauvres

Le gouvernement envisage d’accorder en 2023 une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Plus précisément, sept millions d’enfants et 3 millions de familles seront concernés.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de...

Protection sociale : le FMI adresse un satisfécit au Maroc

Les efforts fournis par le gouvernement pour étendre la protection sociale à tous les Marocains ont été salués par le chef de la mission du FMI, chargé du Maroc, Roberto Cardarelli.

Projet de lois de finances 2022 : voici les secteurs prioritaires

Le projet de lois de finances 2022 (PLF 2022) se base principalement sur la poursuite des actions déjà engagées. Bien que la crise sanitaire ait bouleversé et secoué les finances publiques, la réalisation des objectifs demeure une...

Conseil des ministres

Mohammed VI pourrait présider un Conseil des ministres au palais royal de Fès

Le roi Mohammed VI devrait présider au palais royal de Fès un Conseil des ministres, consacré, notamment, aux élections législatives prévues du mois de septembre prochain.

Le roi Mohammed VI préside un Conseil des ministres à Fès

Le roi Mohammed VI a présidé jeudi à Fès un Conseil des ministres au cours duquel il a été procédé à l’adoption de plusieurs projets juridiques et d’accords internationaux.

Ce que le roi Mohammed VI va changer cette semaine

Le roi Mohammed VI devrait présider, en début de semaine prochaine, un Conseil des ministres au palais royal de Casablanca. Il sera procédé à la nomination de plus de 50 cadres au sein des administrations publiques, ainsi que de nouveaux gouverneurs,...

Les ministres passent un test du Covid avant de rencontrer le roi Mohammed VI

Avant de se diriger vers le palais royal de Fès, où devait se dérouler le conseil des ministres présidé par le roi Mohammed VI, tous les ministres ont dû passer, jeudi matin, un test de dépistage du...

Le roi Mohammed VI va présider un Conseil des ministres

Le roi Mohammed VI doit présider un Conseil des ministres cette semaine. Cette réunion survient après les mesures fortes annoncées à l’occasion de l’ouverture de la session du parlement.