Maroc : augmentation des bénéficiaires de l’assurance maladie, des allocations familiales et de la retraite

13 février 2021 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le gouvernement marocain entend généraliser d’ici quelques années l’assurance maladie obligatoire de base, les allocations familiales et la retraite. C’est dans ce cadre, qu’il a approuvé jeudi, lors d’un conseil des ministres qui s’est déroulé à Fès, un projet de loi-cadre relatif à la protection sociale.

Ce projet, selon la MAP, vise à définir les principes et objectifs relatifs à la réforme du système de la protection sociale dans les cinq prochaines années, ainsi que les engagements de l’État, des collectivités territoriales, des établissements et entreprises publics, du secteur privé, de la société civile, des différentes instances publiques et privées et des citoyens pour atteindre ces objectifs.

L’assurance maladie obligatoire de base sera donc généralisée pour atteindre encore plus de bénéficiaires en 2021 et 2022. L’idée est d’inclure les personnes vulnérables bénéficiant du régime d’assistance médicale, les professionnels et travailleurs indépendants, les personnes non-salariées qui exercent une activité libérale. Environ 22 millions de personnes supplémentaires bénéficieront de cette assurance, qui couvre les frais de traitement, de médicaments et d’hospitalisation.

Selon le conseil des ministres, le projet de loi a prévu de couvrir aussi les allocations familiales en 2023 et 2024. Il s’agit de permettre aux ménages qui n’en sont pas encore bénéficiaires, de toucher des indemnités couvrant les risques liés à l’enfance ou des indemnités forfaitaires. Les retraités qui ont exercé un métier mais ne bénéficient d’aucune pension, sont aussi concernés par le projet, à travers la mise en application du système des retraites propre aux catégories des professionnels et travailleurs indépendants et personnes non-salariées qui exercent une activité libérale.

C’est en 2025 que le projet de loi prévoit la généralisation de l’indemnité pour perte d’emploi. Il s’agira de couvrir toute personne exerçant un emploi stable, en lui simplifiant l’accès à cette indemnité.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fès - Sécurité sociale - Conseil des ministres

Aller plus loin

Le chantier de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) lancé en 2021

Le ministre de l’Économie et des Finances a donné une conférence de presse sur l’une des mesures phares du discours de Mohammed VI, le jour de la fête du Trône : l’Assurance...

Assurance maladie : la France octroie un prêt de 200 millions d’euros au Maroc

La France a accordé un financement de 200 millions d’euros au Maroc, pour appuyer la généralisation de l’Assurance maladie obligatoire.

Au Maroc, le vieillissement fragilise le système de retraite

Au Maroc, les personnes âgées de 60 ans et plus représentent 11,1 % de la population. Ce vieillissement accéléré pose de grands défis au royaume dont l’économie peine à créer...

Maroc : la Cour constitutionnelle acte la fin de la retraite des députés

Dans sa décision adressée au président de la Chambre des représentants, la Cour souligne « la conformité du texte de loi sur la liquidation du régime de retraite des députés...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une contribution sociale de solidarité pour soutenir les plus pauvres

Le gouvernement envisage de réinstaurer en 2023, l’impôt de solidarité sur les bénéfices, pour assurer un meilleur financement du chantier de généralisation de la protection sociale.

Maroc : une aide directe pour les plus pauvres

Le gouvernement envisage d’accorder en 2023 une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Plus précisément, sept millions d’enfants et 3 millions de familles seront concernés.

Le roi Mohammed VI renouvelle la direction de cinq grandes institutions

Du changement à la tête de cinq institutions publiques au Maroc. Le roi Mohammed VI a procédé samedi à la nomination de nouveaux directeurs généraux à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), l’Agence marocaine pour l’énergie...

Maroc : bonne nouvelle pour les fonctionnaires

Le gouvernement marocain et les syndicats auraient trouvé un accord en ce qui concerne l’augmentation générale des salaires des fonctionnaires.

Les Marocains pourraient partir à la retraite plus tard

Les députés de l’opposition ont adressé lundi une question orale au gouvernement, lui demandant quelles mesures il entend prendre pour réformer le régime de retraite.

Industrie de défense : le Maroc franchit une nouvelle étape

Le Maroc ambitionne de faire partie du cercle restreint des pays leaders dans le domaine de l’industrie de l’armement. Le Conseil des ministres a adopté un décret portant création de deux zones d’accélération industrielles dédiées à l’industrie de...

Maroc : Création de zones pour la production d’armes et de munitions

Le Maroc vient d’autoriser la création de deux zones industrielles militaires. C’est ce qui ressort du conseil des ministres tenu samedi à Casablanca et présidé par le roi Mohammed VI.

Remaniement ministériel au Maroc : les noms qui circulent

Un remaniement ministériel s’annonce imminent. Qui sont ceux qui ne feront plus partie de l’équipe d’Aziz Akhannouch ou garderont leurs portefeuilles ?

Maroc : comment des consultants échappent à l’impôt

Au Maroc, des ingénieurs et autres consultants en informatique ont trouvé la formule pour échapper au fisc. Ils proposent de manière informelle leurs services aux grandes entreprises qui les paient via des intermédiaires.

Le Maroc va distribuer les aides directes aux plus pauvres cette année

Le gouvernement prévoit d’accorder une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Cette mesure phare du processus de généralisation de la protection sociale, enclenché par le pays, sera effective dès cette année, selon le...