Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

9 avril 2023 - 17h20 - Economie - Ecrit par : S.A

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Une réunion entre le chef du gouvernement et les représentants des principales confédérations agricoles et d’exportation, Confédération marocaine de l’Agriculture et du Développement rural (COMADER) et Fédération Interprofessionnelle marocaine de production et d’exportation des Fruits Et Légumes (FIFEL) s’est tenu vendredi à Rabat. Les discussions ont porté notamment sur l’interdiction des exportations de légumes. À cette occasion, les représentants de fédérations interprofessionnelles ont appelé le gouvernement à lever l’interdiction des exportations de légumes, mesure prise à plusieurs reprises, afin de faire baisser les prix des denrées alimentaires. Ils demandent à l’équipe d’Akhannounch de trouver un moyen terme pour approvisionner le marché local et de permettre aux agriculteurs d’exporter des légumes, tout en faisant baisser les prix.

À lire : La hausse des prix des légumes force le Maroc à réduire ses exportations

Lors de la réunion, le président de la FIFEL, Lahoucine Aderdour a indiqué que « le Maroc exporte la tomate depuis 65 ans, s’adjugeant une part importante dans le marché européen, et en conséquence, nous sommes aujourd’hui bien déterminés à conserver la confiance et la crédibilité dont bénéficient les exportateurs marocains. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Exportations - Agriculture - Aziz Akhannouch - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Le Maroc contraint de restreindre ses exportations de tomates

Le Maroc se voit contraint de restreindre ses exportations de tomates en raison des prix intérieurs élevés. Les tomates cerise ne sont pas concernées par les restrictions.

Maroc : les raisons de la baisse notable des prix des légumes

Les prix des légumes ont considérablement baissé au Maroc ces derniers jours. En voici la raison.

Chute des exportations marocaines de fruits et légumes vers la Russie

Les exportations marocaines de fruits et légumes vers la Russie ont enregistré une baisse plutôt inquiétante. Le Maroc n’est plus son premier fournisseur.

La hausse des prix des légumes force le Maroc à réduire ses exportations

Le Maroc interdit jusqu’à nouvel ordre les exportations de tomate, d’oignon et de pomme de terre vers l’Afrique de l’Ouest, principal marché africain pour les produits...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Le PLF 2023 adopté par le conseil de gouvernement

Au lendemain du conseil des ministres présidé par le roi Mohammed VI, le conseil de gouvernement s’est réuni à Rabat et a procédé à l’adoption du projet de loi de finances (PLF) au titre de l’année 2023 et les textes l’accompagnant.

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

Le Maroc contraint de s’adapter aux nouvelles exigences des touristes

Le gouvernement marocain s’active à renforcer les capacités des acteurs du secteur du tourisme pour suivre les tendances et les évolutions mondiales et s’adapter aux nouvelles exigences des touristes.

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.

Maroc : 100 milliards de dirhams d’exportations automobiles cette année

Le secteur automobile marocain devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dirhams en termes d’exportation de véhicules, a annoncé mardi Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du commerce.