Recherche

Maroc : gros contrats d’armements avec les Etats-Unis

© Copyright : DR

14 septembre 2019 - 11h30 - Maroc

Le Maroc entend sécuriser davantage ses frontières. Si, pour le moment, de nouveaux contrats ne sont pas encore conclus avec les Etats-Unis, le Département d’Etat américain a tout de même approuvé des ventes de missiles et de lanceurs Tow, pour 776 millions de dollars, ainsi que de munitions pour F-16 (notamment des bombes) pour 209 millions de dollars.

Les demandes exprimées par le Gouvernement marocain ne sont pas négligeables. Elles concernent la vente de 2.401 missiles TOW 2A, missiles à radiofréquence (RF) (BGM-71-4B-RF), et de 28 missiles TOW 2A, missiles à radiofréquence (RF) (BGM-71-4B-RF), Fly-to-Buy pour essais d’acceptation de lots, puis de 400 lanceurs M220A2 TOW et / ou 400 lanceurs M41 de systèmes d’acquisition d’objectifs améliorés (ITAS).

Sont aussi inclus dans les demandes le matériel de soutien pour missiles, l’équipement fourni par le Gouvernement, les manuels techniques / les publications, les pièces de rechange, les outils et les équipements de test, d’entraînement, de soutien technique et logistique du Gouvernement des États-Unis, le soutien technique des entrepreneurs et d’autres équipements et services associés. Le coût de tout ceci est estimé à 776 millions de dollars, rapporte Médias24.

Le 11 septembre 2019, l’Agence de Coopération en matière de sécurité pour la défense (DSCA) a annoncé avoir remis la certification requise en avisant le Congrès de cette vente éventuelle.

A en croire les responsables de la DSCA, "cette vente proposée soutiendra la politique étrangère et la sécurité nationale des États-Unis en contribuant à améliorer la sécurité d’un important allié non membre de l’OTAN qui continue d’être une force importante pour la stabilité politique et le progrès économique en Afrique".

Les responsables américains estiment que "la vente proposée améliorera la capacité du Maroc à faire face aux menaces actuelles et futures de terreur émanant d’organisations extrémistes violentes répandues dans toute la région".

En outre, les munitions supplémentaires fournies par cette vente amélioreront l’interopérabilité avec les États-Unis et d’autres alliés régionaux et renforceront la capacité du Maroc à mener des opérations de coalition, comme il l’a fait par le passé, lors de sorties en vol contre l’Etat islamique en Syrie et en Irak.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact