Le Maroc, l’un des plus gros importateurs d’armes de la région MENA

26 septembre 2020 - 11h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc figure dans le classement des 10 plus gros importateurs d’armes de la zone MENA entre 2015 et 2019. C’est ce qu’indique le rapport du Center for international policy (CIP).

Avec 2,09% des armes importées, le Maroc occupe la 9ème place du classement. Les principaux pays destinataires d’armes importées dans la région MENA entre 2015 et 2019 sont : l’Arabie saoudite (29,5% des importations totales de la région), l’Égypte (14,2%), l’Algérie (10,4%), les Émirats arabes unis (8,5%) et l’Irak (8,4%). %), Qatar (8,37%), la Turquie (4,44%), Oman (2,90%), Maroc (2,09%).

Le cumul de ces taux représente plus de 93% de toutes les armes importées dans la région. Rien n’a filtré sur les montants d’argent dépensés par ces pays pour importer les armes.

Les États-Unis (48%), la Russie (17%), la France (10%), le Royaume-Uni (5%) et l’Allemagne (5%), l’Italie (2,69%), la Chine (2,26%), l’Espagne (2%), les Pays-Bas (1,45%), la Corée du Sud (0,88%) ont fourni plus de 94% des armes importées dans la région MENA.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Importations - Classement - Défense - Armement

Aller plus loin

Le Maroc veut renforcer son armement

Le Maroc veut acquérir des missiles et des systèmes de défense antimissile auprès de MBDA France. Cette annonce a été faite mercredi 20 mai, par Abdeltif Loudyi, ministre...

Maroc : les importations d’armes ont chuté de 60 % entre 2016 et 2020

Entre 2016 et 2020, le Maroc a réduit ses importations d’armes de 60 % par rapport à la période 2011-2015. C’est ce qu’indique le Stockholm International Peace Research...

Les dépenses militaires du Maroc ont explosé en 10 ans

Les dépenses militaires du Maroc ont explosé en 10 ans atteignant 4,8 milliards de dollars en 2020. C’est ce que révèle le rapport du Stockholm International Peace Research...

Maroc : gros contrats d’armements avec les Etats-Unis

Le Maroc entend sécuriser davantage ses frontières. Si, pour le moment, de nouveaux contrats ne sont pas encore conclus avec les Etats-Unis, le Département d’Etat américain a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une taxe fait exploser le prix des téléphones

La commission des Finances à la Chambre des conseillers a revu à la baisse le droit d’importation appliqué aux smartphones. Ce qui semble être une bonne nouvelle s’avère très désavantageux pour les distributeurs locaux et les consommateurs.

Chute historique des exportations d’olives marocaines

Les exportations d’olive marocaine sont en net recul alors que les importations sont en hausse. Le déficit commercial s’est creusé.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.

Maroc : faire du thé à la menthe coûtera plus cher

Les prix du thé vert sont restés stables au Maroc, malgré la volatilité des cours internationaux des matières premières. Mais jusqu’à quand cette stabilité sera-t-elle maintenue ?

Industrie de défense : le Maroc franchit une nouvelle étape

Le Maroc ambitionne de faire partie du cercle restreint des pays leaders dans le domaine de l’industrie de l’armement. Le Conseil des ministres a adopté un décret portant création de deux zones d’accélération industrielles dédiées à l’industrie de...